La morale perdue de la gauche : pourquoi les socialistes se taisent au sujet de l'islam et des réfugiés?

La morale perdue de la gauche : pourquoi les socialistes se taisent au sujet de l'islam et des réfugiés?

Sur les podiums du 1er mai, la politique socio-économique du gouvernement de centre droit a été particulièrement malmenée. En même temps, le débat qui agite la moitié du monde a été à peine effleuré : les réfugiés, le djihadiste et la crise de l'Occident tolérant. Peu à peu, la situation devient le drame existentiel de la socio-démocratie : détourner le regard de la question la plus pressante de notre époque.10 réactions