Tout sur Françoise Bertieaux

La ministre de l'Éducation Marie-Martine Schyns, pressée par l'opposition d'annoncer ses priorités pour le Pacte pour un enseignement d'excellence, a dénoncé mardi la désinformation persistante sur le sujet et défendu la nécessité de dialoguer avec le terrain avant que le gouvernement ne décide. "On est au stade des orientations, rien n'a encore été décidé", souligne-t-elle.

La majorité PS-cdH a refusé de réunir cette semaine la Commission de l'Education à propos du manque de places dans l'enseignement fondamental à Bruxelles, à quelques jours de la rentrée scolaire. Le MR, à l'origine de la demande, a exprimé sa colère dans un communiqué.

Le plan Nollet de création de milliers nouvelles places dans les écoles de Wallonie et de Bruxelles à l'horizon 2017 est une annonce louable qui se répète depuis des mois, mais qui ne convainc pas Françoise Bertieaux, cheffe du groupe MR au parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles.

Didier Reynders était très en verve vendredi. A sa droite, il a vertement critiqué la "bourde de communication" de la libérale Françoise Bertieaux, qui a "éventé" sa venue à Uccle. A sa gauche, il a dénoncé le "populisme" anti-Europe du socialiste Paul Magnette.

La présidente de la Fédération bruxelloise du MR, Françoise Bertieaux, a apporté lundi son soutien à Charles Michel - actuellement ministre démissionnaire de la Coopération au développement, pour l'élection à la présidence du parti réformateur en remplacement de Didier Reynders.