Tout sur Pont des Trous

Avant de quitter Namur pour rejoindre sa commune de Dour dont il est bourgmestre, le désormais ex-ministre wallon Carlo Di Antonio (CdH) a présenté vendredi le projet de reconstruction du Pont des Trous à Tournai. En août, les trois arches centrales de l'édifice médiéval tournaisien qui enjambe l'Escaut ont été déconstruites. Le but est de le reconstruire à l'identique, avec les pierres récupérées, et d'élargir l'arche centrale afin de permettre aux péniches de plus de 2.000 tonnes de traverser Tournai.

La déconstruction des arches du Pont des Trous, vestige médiéval tournaisien, a débuté vendredi à 6h00. Les grues sont déjà en action. Quelques Tournaisiens sont présents, dont la ministre Marghem.

Alors que les travaux de déconstruction des arches centrales débuteront vendredi matin, les Tournaisiens sont nombreux, depuis quelques jours, à venir voir leur Pont des Trous. Des larmes, de nombreux selfies, tous racontent que cet édifice médiéval fait partie de leur patrimoine, de leur histoire, de leur vie. La presse internationale, et surtout française, s'est intéressée à ce moment historique.