Après Versailles, le Louvre aussi gangrené par les faux meubles ?

Après Versailles, le Louvre aussi gangrené par les faux meubles ?

Après la polémique suscitée par les faux meubles à Versailles cet été, un nouveau débat ferait rage autour d'un meuble classé à la demande du Louvre, mais qui serait un faux.Les caciques du marché de l'art et des antiquités sont paniqués, car à quelques jours de l'ouverture de la célèbre Biennale des Antiquaires (du 10 au 18 septembre), unnouveauscandale éclate autour d'une antiquité. Du jamais vu.