Etat islamique : " Qui nous menace ? Ce n'est pas Bachar "

Etat islamique : " Qui nous menace ? Ce n'est pas Bachar "

Auteur de "Syrie. Pourquoi l'Occident s'est trompé" (Éditions du Rocher), Frédéric Pichon, de l'université de Tours (France), estime que face à l'afflux jamais vu de candidats au djihad, les Européens n'ont d'autre choix que de reparler avec le président syrien Bachar Al Assad, " en laissant de côté la morale et l'émotion ".22 réactions