Tout sur Podemos

Le socialiste espagnol Pedro Sanchez a été reconduit au pouvoir mardi d'extrême justesse par les députés après huit mois de paralysie politique et va pouvoir former un gouvernement minoritaire, en coalition avec la gauche radicale de Podemos.

Le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) sort en tête des élections en Espagne avec 27,3% des voix, selon une projection de la télévision espagnole (RTVE). L'extrême droite Vox devrait voir son nombre de sièges doublés et devenir le troisième parti du pays.

Le blocage politique pourrait persister après les élections législatives du 10 novembre en Espagne, le socialiste Pedro Sanchez étant donné gagnant mais sans majorité tandis que l'extrême droite de Vox devrait presque doubler ses sièges, selon un sondage publié dimanche par le quotidien El Pais.

Troisièmes élections en moins de quatre ans, irruption de l'extrême droite, crise catalane: voici cinq choses à savoir sur l'Espagne où se déroulent dimanche des élections législatives anticipées.

Huit mois après son entrée à la Moncloa sur un coup de poker, le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a été contraint vendredi de convoquer des élections anticipées. Dernier d'une série de revers dans la carrière politique du socialiste qui n'a toutefois jamais abandonné face à l'adversité.