Tout sur Montpellier

"Sélection, oppression", "Mai 68: ils commémorent, on recommence": depuis plusieurs semaines, des étudiants bloquent plusieurs facultés à travers la France pour protester contre une loi réformant l'accès à l'université, accusée d'instaurer une "sélection" déguisée. La grogne étudiante en images.

Il n'y a aucun précédent, dans l'Union européenne: le cas d'Ivan Jankowiec est un OVNI. Bloqué en France, interdit de circuler dans l'UE pendant six mois, pourtant pacsé à une Française, doté d'une promesse de contrat de travail et en passe d'obtenir sa carte de séjour espagnole, l'Argentin Ivan Jankowiec est le jouet de l'administration française. Après avoir écrit au président Macron, Ivan et son avocate comptent saisir la justice européenne, afin de faire jurisprudence.

Sur papier, on imagine mal Francis Bacon et Bruce Nauman réunis autrement que sous le mode de la confrontation. Erreur : à Montpellier, le musée Fabre révèle le lumineux dialogue qui les unit.

Quelle cuisson, pour vos Red Flames ? Bleue, merci. Avec une défaite de 2-0, face aux Françaises, l'équipe féminine belge de football a poussé l'amitié à l'excès, ce vendredi. Les convenances réclament-elles vraiment que l'on s'écrase, quand on est invité à un match amical à l'extérieur ? Non. Sauf quand il y a un fantôme dans le stade. Là, ça change tout.

Jamais dévoilé auparavant, le trésor légué par le surdoué des maths, l' "inhumain" Alexandre Grothendieck, vient d'être mis en ligne. Mais, sauf l'émergence d'un génie comparable à celui qui mourut seul, oublié, aveugle et muet en 2014, il pourrait s'écouler un demi-siècle avant que ce travail potentiellement révolutionnaire ne soit compris, tant il est complexe.

En cage mais terriblement libre : pendant quatre jours, l'humoriste (souvent) lourdaud du Net, le Français Rémi Gaillard, a renversé les rôles, offrant aux visiteurs de la SPA la vision dérangeante d'un homme en cage, " comme un clébard abandonné ". Tout en soulevant un inédit mouvement de solidarité (200 000 euros récoltés), Gaillard dénonce l'immobilisme des grands médias.

Les images de fleurs proposées par quatre géants de la photographie (Araki, Den Hollander, Brihat, Friedlander) et un peintre photographe (Traquandi) visitent divers aspects de nos rapports au végétal. Entre l'émerveillement, l'élégance, les connotations sexuelles ou la fascination pour la métamorphose, la translucidité, la couleur électrique ou la somptuosité du noir et du blanc, les 90 tirages et 10 dessins éblouissent.