Tout sur Het Laatste Nieuws

La manière dont la société luxembourgeoise Avrox a remporté le marché de 15 millions de masques buccaux pose question, selon le député fédéral Michael Freilich (N-VA). Des entreprises textiles qui avaient présenté un dossier correct ont été écartées pour des raisons, selon lui, peu évidentes, écrivent jeudi les quotidiens Het Laatste Nieuws et De Morgen.

De nombreux parents sont inquiets de voir leurs enfants reprendre le chemin de l'école. L'angoisse qu'ils risquent d'y être infectés par le coronavirus prend le pas sur celle d'un retard d'apprentissage, selon un sondage réalisé par iVox la semaine passée auprès de 800 parents, cité dans Het Laatste Nieuws mercredi.

La police et la Protection civile ont effectué jeudi auprès d'une entreprise wallonne une saisie portant sur 180.000 tests de diagnostic du coronavirus et un stock de réactifs qui pourrait servir à plusieurs centaines de milliers de tests. L'information, rapportée par Het Laatste Nieuws, a été confirmée par le cabinet du ministre de l'Intérieur Pieter De Crem.

Le ministre flamand des Affaires intérieures, Bart Somers (Open Vld), a lancé son propre plan climat pour les pouvoirs locaux. Plus ambitieux que le plan climat régional, il prévoit notamment la plantation d'un arbre et de 0,5 mètre de haies par citoyen, rapportent mercredi De Morgen et Het Laatste Nieuws.

Pas moins de 624 citoyens belges attendent un premier entretien en vue d'un changement de sexe, selon les chiffres parus dans Het Laatste Nieuws mercredi. Les hommes qui veulent devenir des femmes doivent patienter, en moyenne, deux ans avant l'intervention. Quant aux femmes qui souhaiteraient devenir des hommes, cela peut même grimper jusqu'à quatre ans.

La prison de Saint-Gilles n'a reçu, ces derniers mois, aucune plainte relative à la présence de rats dans les cellules, a assuré mercredi la porte-parole de la direction générale des établissements pénitentiaires, Kathleen Van De Vijver, en réaction à deux articles parus dans Het Laatste Nieuws et De Morgen.

Plus d'un millier d'agents de la police de la route menacent de faire grève pendant plus d'un mois, écrivent mardi Het Laatste Nieuws et De Morgen. La raison de leur mécontentement est la sanction infligée à l'un de leurs collègues pour avoir tiré un coup de semonce alors que lui et un autre agent étaient attaqués.

L'ex-secrétaire d'État à l'Asile, Theo Francken, dépose, avec quelques collègues de la N-VA, une proposition de loi qui vise à restreindre certaines "facilités" nées d'une adaptation de la loi en 2014, rapportent Sudpresse et Het Laatste Nieuws samedi matin.