Tout sur David Davis

La Première ministre britannique Theresa May a promis dimanche de maintenir son projet de relation commerciale étroite entre le Royaume-Uni et l'UE après le Brexit en dépit d'une farouche opposition des pro-Brexit.

L'ambassadeur américain au Royaume-Uni, Woody Johnson, a minimisé mercredi les propos du président Donald Trump, qui avait estimé la veille que le Royaume-Uni était "quelque peu dans la tourmente" après la démission de deux poids lourds du gouvernement, en désaccord sur le Brexit.

Bye bye le Brexit "dur"? Les démissions dimanche et lundi du gouvernement britannique de deux grands partisans d'un divorce sans concession d'avec l'Union européenne laissent poindre la perspective d'un changement de cap en faveur d'une approche plus pragmatique.

La Première ministre Theresa May a fait face lundi à une violente tempête gouvernementale avec la démission de deux poids lourds de son équipe, signe de désaccords sur l'avenir de la relation du Royaume-Uni avec l'Union européenne après le Brexit.

L'eurosceptique Dominic Raab a été nommé lundi ministre du Brexit du gouvernement britannique après la démission la veille de David Davis, en désaccord avec les orientations de la Première ministre Theresa May, a annoncé Downing Street.

Plusieurs désaccords "substantiels" entre l'Union européenne et le Royaume-Uni pourraient remettre en cause la phase de transition réclamée par Londres après le Brexit, a mis en garde vendredi le négociateur en chef de l'UE Michel Barnier.

Le projet de sanctions de l'UE pour encadrer la période de transition après le Brexit est "peu judicieux" et "de mauvaise foi", a dénoncé jeudi à Londres le ministre britannique chargé du Brexit, David Davis, dans une déclaration à la virulence inhabituelle.