Tout sur carmat

Le deuxième patient ayant reçu un coeur artificiel français Carmat, implanté le 5 août à Nantes (ouest), est rentré chez lui début janvier et mène une "vie normale", annonce lundi dans le quotidien Le Parisien le Pr Alain Carpentier, concepteur de l'appareil.

La société française Carmat, qui développe un projet de coeur artificiel, a annoncé mardi avoir obtenu les autorisations de quatre centres de chirurgie cardiaque dans quatre pays, dont la Belgique, pour effectuer les premières implantations humaines de son coeur artificiel total bioprothétique.