Les tuk-tuks envahissent l'Afrique

Les tuk-tuks envahissent l'Afrique

Il s'appelle "bajaj" en Tanzanie et en Ethiopie, "toktok" en Egypte, "raksha" au Soudan, "keke-marwa" au Nigeria: plus sûr que la moto-taxi et bon marché, le tuk-tuk, triporteur motorisé omniprésent en Asie, poursuit son inexorable avancée en Afrique, jusqu'au Liberia où il a débarqué sous le nom de "kekeh".