Les sixties, des années pas si dorées que ça

Les sixties, des années pas si dorées que ça

De la décennie 1960, la mémoire collective a surtout retenu le plein-emploi, la libération des moeurs et le boom de la consommation. A contre-courant, plusieurs historiens rappellent la part d'ombre de ces années d'or : grèves, pauvreté, tensions linguistiques, effondrement de l'économie wallonne.4 réactions


Les débuts pas très glorieux de Di Rupo

Les débuts pas très glorieux de Di Rupo

Dans les années 1980, bien avant qu'il ne devienne leur maître incontesté, Elio Di Rupo était traité en paria par les petits chefs socialistes de Mons et du Borinage. Récit.45 réactions


Le club des cinq : la ligue secrète qui régit le PS liégeois

Le club des cinq : la ligue secrète qui régit le PS liégeois

Depuis dix ans, la plus puissante fédération du Parti socialiste est gouvernée, dans l'ombre, par cinq hommes : Willy Demeyer, Jean-Claude Marcourt, Stéphane Moreau, Alain Mathot et André Gilles. Mais le système montre des signes d'essoufflement. La fin d'un cycle ?11 réactions


Comment la N-VA a réunifié le MR

Comment la N-VA a réunifié le MR

Les libéraux, clivés depuis une décennie entre pro-Michel et pro-Reynders, avaient juré qu'ils ne s'allieraient pas avec les nationalistes flamands. Un an après la bataille électorale, le MR gouverne pourtant avec la N-VA... et n'a jamais paru aussi soudé.9 réactions


"L'honneur bafoué des dockers", l'article de l'année 2014

"L'honneur bafoué des dockers", l'article de l'année 2014

Ce jeudi 7 mai, le prix Belfius 2015 pour la presse écrite a été décerné à François Brabant, journaliste au Vif/L'Express, pour son reportage sur les dockers du port d'Anvers, paru dans le magazine du 5 décembre dernier. Le voici dans son intégralité. 1 réactions


Les Belges s'essaient à la StarAc politique

Les Belges s'essaient à la StarAc politique

Dix-sept Belges sont passés par " l'école du pouvoir ", à Paris, parmi lesquels Maxime Prévot, Jean-Marc Nollet, Céline Fremault et Jean-Charles Luperto. Ce club select, l'institut Aspen, forme depuis 2006 des jeunes leaders politiques triés sur le volet. Au menu : art de la négociation, étude de textes, relations internationales...15 réactions


"L'homme politique est toujours dans l'ambiguïté"

"L'homme politique est toujours dans l'ambiguïté"

Le politologue Jérôme Jamin (ULg) analyse le côté obscur des luttes de pouvoir. Une constante : en politique, les manipulations s'avèrent souvent payantes.12 réactions


Thierry Bodson : "Les élus PS devraient davantage être aux côtés des travailleurs lors des grèves"

Thierry Bodson : "Les élus PS devraient davantage être aux côtés des travailleurs lors des grèves"

Le secrétaire général de la FGTB wallonne défend l'intérêt d'une "Action commune", réunissant les trois branches de la famille socialiste - parti, mutualité et syndicat. Mais il pose ses conditions ! "Cela doit être un dialogue d'adultes. Ces dernières années, le dialogue avec le PS a le plus souvent viré au bras de fer", regrette-t-il.19 réactions


Quand le fédéralisme était une utopie

Quand le fédéralisme était une utopie

Plusieurs écrits de François Perin, l'un des artisans de la transformation de la Belgique en un pays fédéral, sont réédités. L'occasion de redécouvrir cette figure majeure du mouvement wallon, dont les idées ont inspiré les fondateurs d'Ecolo.12 réactions


"Le PS ose-t-il inviter des laïques juifs dans ses sections ?"

"Le PS ose-t-il inviter des laïques juifs dans ses sections ?"

"Le PS a besoin d'une redéfinition de son image", juge Freddy Thielemans, l'ex-bourgmestre de Bruxelles. Selon lui, la laïcité doit redevenir une préoccupation majeure des socialistes. Le voile islamique dans les rues de la capitale ? "On a raté quelque chose dans l'approche de l'égalité homme-femme."56 réactions


Jean-Pascal Labille, le trouble-fête

Jean-Pascal Labille, le trouble-fête

Il combat sur plusieurs fronts à la fois, mais quel but poursuit-il, au juste ? Peut-il conquérir la présidence du PS liégeois et en évincer Willy Demeyer ? " Dans des conditions normales, le jeu est ouvert ", assure le secrétaire général des Mutualités socialistes, confiant dans ses chances.13 réactions


Maxime Prévot, le plus libéral des CDH ?

Maxime Prévot, le plus libéral des CDH ?

Résolument au centre-droit, le bourgmestre de Namur et vice-président du gouvernement wallon ne détonerait pas au MR. Mais sa foi dans le secteur associatif fait de lui un pur produit CDH.6 réactions


Modrikamen (PP), invité VIP de Poutine?

Modrikamen (PP), invité VIP de Poutine?

Le Parti populaire (PP), cinq ans d'existence au compteur désormais, milite pour un frein à l'immigration, un assouplissement de la loi sur les armes, la suppression des provinces, ou encore le maintien de l'énergie nucléaire. Il se distingue aussi par une attitude singulière sur la question ukrainienne.21 réactions


Parti populaire, parti fantôme?

Parti populaire, parti fantôme?

Cinq ans après sa fondation, six mois après l'entrée en piste de ses deux nouveaux députés, le parti de l'avocat Mischaël Modrikamen vivote. Avant de bientôt s'éteindre ? Pas sûr : le traumatisme post-Charlie pourrait favoriser son expansion.15 réactions


Ecolo "ne parvient pas à faire rêver"

Ecolo "ne parvient pas à faire rêver"

Si les FDF sont sur le point d'élire leur nouveau président, la campagne interne bat toujours son plein chez Ecolo. 16 réactions


La machine Nollet, en reconstruction

La machine Nollet, en reconstruction

Violemment critiqué à l'intérieur d'Ecolo, décrédibilisé à l'extérieur, l'ancien ministre la joue profil bas, mais travaille dur. Car le chemin est encore long jusqu'à la rédemption. Et il passera, peut-être, par un déménagement à Charleroi. 19 réactions


"Maingain est un despote"

"Maingain est un despote"

Damien Thiéry, député MR, bourgmestre de Linkebeek et ex-FDF, qualifie son ancien président de parti d'extrémiste et dresse une couronne de lauriers au leader de la N-VA.21 réactions


Bientôt un nouveau nom pour le FDF ?

Bientôt un nouveau nom pour le FDF ?

Depuis sa rupture avec le MR, le FDF vit une inquiétude existentielle. Pour cette raison, l'élection présidentielle interne revêt un tour particulièrement tendu. Signe de ce doute identitaire : Olivier Maingain annonce son désir de changer le nom du parti.10 réactions


Une baronne à la tête d'Ecolo

Une baronne à la tête d'Ecolo

Est-ce l'impression d'autorité qui se dégage de Zakia Khattabi? Un côté vaguement BCBG ? Une référence plus ésotérique, compréhensible des seuls initiés verts ? Mystère.16 réactions