Tout sur Wolfgang Schäuble

À présent que les socio-démocrates allemands ont donné leur accord, Angela Merkel peut rendre visite à Emmanuel Macron sans trop d'inquiétudes. Reste à voir si l'axe franco-allemand peut encore faire bouger beaucoup de choses. Notre confrère de Knack a posé la question au politologue Steven Van Hecke (KuLeuven).

Jeudi dernier, le président du SPD, Martin Schulz, s'est adressé aux députés de son parti. Ces derniers devaient décider de son maintien dans ses fonctions et d'une éventuelle poursuite de la Grande Coalition avec l'Union d'Angela Merkel. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne manque pas de projets ambitieux.

Aussi "délicieux" qu'inflexible, le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble participera lundi à son dernier Eurogroupe, institution européenne dont ce vétéran de la politique, ultra-populaire outre-Rhin et très respecté à Bruxelles, était le membre le plus influent.

"Plus jamais ça" qu'ils disaient... Les nouvelles règles européennes en matière de résolution bancaire étaient censées éviter que le contribuable ne paie à l'avenir la facture en cas de faillite bancaire. Mais, comme semble l'indiquer le cas italien, il n'en est rien !

Les négociations du Brexit commenceront comme prévu la semaine prochaine, a assuré mardi à Paris la Première ministre Theresa May aux côtés du président français Emmanuel Macron, qui a annoncé "un plan d'action très concret" conjoint pour lutter contre le terrorisme.

L'année s'annonce tendue pour la Grèce, qui va devoir rembourser près de 7 milliards d'euros sur le seul mois de juillet. L'entente entre ses différents créanciers se fissure et laisse réapparaître le spectre du Grexit.

Le ministre allemand des Finances allemand, Wolfgang Schäuble, a laissé entendre samedi qu'il n'écartait pas l'éventualité d'une démission si la suite des négociations avec Athènes ne prenait pas la tournure qu'il entend, dans un entretien à l'hebdomadaire Der Spiegel.