Tout sur Vif

Une instruction judiciaire pour corruption cible l'intercommunale Resa, sortie du giron de Nethys mi-2018. Des marchés publics pour le recouvrement de factures impayées sont dans le viseur de la justice. Des appels d'offres similaires chez Voo, également.

Le 3 septembre dernier, François-Xavier Heynen publiait une opinion dans les colonnes du Vif. Le philosophe entendait principalement y développer une métaphore maritime ayant la vocation d'éclairer la transmission et la construction de la science.

Des accusations anonymes une fois encore malveillantes et complètement fausses fondant une simple information judiciaire (et non une instruction ou inculpation) vouées sans hésitation à l'échec juridique et judiciaire dans une procédure empêtrée depuis 6 ans en raison de la force des arguments de la défense.

Ce mardi 6 août, un article du Vif relayait les propos de la cheffe de file de Youth For Climate, Anuna De Wever, à propos de ce qu'envisage le mouvement pour la rentrée qui vient. Pour rappel, Youth For Climate est le mouvement qui a conduit les grèves scolaires pour le climat en Belgique notamment, au printemps 2019.

Elle nous l'a envoyée par mail après plusieurs contacts avec elle, et ce durant près d'un mois. Elle affirme, via son avocat, Adrien Masset, que l'instruction judiciaire dirigée contre elle depuis quatre ans n'a mis en lumière aucune irrégularité. Elle voudrait en dire davantage, mais ne veut pas nourrir la violation du secret de l'instruction que certains ont déjà bafoué, selon elle.

L'audition à la Chambre de l'ex-patron de la Trésorerie, dans le dossier des fonds libyens gelés, était attendue ce mardi. Marc Monbaliu a confirmé la légèreté avec laquelle a été prise la décision de libérer les intérêts des fonds bloqués. Il a aussi nié avoir déclaré au Vif/L'Express que cette décision avait été validée par le politique. Or un enregistrement le prouve.

Le 10 janvier, Roularta annonçait qu'il arrêtait la diffusion des commentaires sur ses sites, car "le caractère trop souvent virulent et irrespectueux des échanges y rend impossible tout dialogue constructif". Il évoquait par la même occasion, qu'un mois auparavant, la Journée des droits de l'Homme nous rappelait que "la liberté d'expression, ce n'est pas la liberté de dire la haine."