Tout sur Peter Piot

Le nombre de personnes hospitalisées en raison d'une infection au coronavirus continue de diminuer. Le nombre de nouveaux cas a lui augmenté par rapport aux sept jours précédents, mais comme ceux-ci comprenaient un jour férié durant lequel moins de tests ont été effectués, il est difficile de comparer les données.

Les indicateurs de l'épidémie continuent de progresser dans le bon sens, a déclaré vendredi le porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19 Yves Van Laethem lors de la conférence de presse du Centre de crise et de l'Institut de santé publique Sciensano. "On récolte de plus en plus les fruits de la campagne de vaccination", s'est-il réjoui, ajoutant qu'il ne faut cependant pas baisser la garde.

Elle connaît l'impact du covid mieux que quiconque: son mari, le virologue belge de renommée mondiale Peter Piot, en souffre toujours. Cette expérience a encore conforté l'anthropologue américaine Heidi Larson dans sa lutte contre les antivax. Et pourtant, elle plaide surtout en faveur de l'empathie.

De Leïla Belkhir à Marc Van Ranst, les avis sur la gravité de la situation épidémiologique liée au coronavirus en Belgique divergent. Certains experts peuvent paraître plus rassurants dans leurs prises de parole, alors que d'autres tirent plus facilement la sonnette d'alarme sur la situation sanitaire ou essaient, par une communication plus tranchée, d'influencer certaines décisions politiques.

Ces derniers jours, l'apparition de nouvelles contaminations à Pékin ravive les craintes d'une deuxième vague. L'épidémie de coronavirus a en effet éclaté fin 2019, à Wuhan en Chine et beaucoup de gens craignent qu'une seconde vague parte également de l'Empire du Milieu. Le virologue Marc Van Ranst estime toutefois qu'il ne faut pas se fixer sur la Chine.

Jamais de sa vie il n'a été aussi gravement malade : le virologue belge de renommée mondiale, Peter Piot, a été anéanti par le coronavirus. "J'ai consacré ma vie à combattre les virus et je me suis dit que maintenant ils se vengeaient enfin".