Tout sur Grégory Villemin

"Je proclame une dernière fois que Bernard Laroche est innocent", indique l'ex-juge d'instruction Jean-Michel Lambert, qui s'est suicidé le 11 juillet dernier, dans une lettre écrite de sa main et envoyée à un journaliste du "Républicain lorrain", annonce le quotidien régional français mercredi.

Le premier juge d'instruction en charge de l'enquête sur l'assassinat de Grégory Villemin en 1984, Jean-Michel Lambert, a été retrouvé mort ce mardi soir, indique Le Parisien sur son site internet. "De sources concordantes, on indique que sa mort pourrait être consécutive à un suicide" par asphyxie. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Rennes, rapporte L'Express.

Trente-deux ans après la mort de Grégory Villemin, l'une des sagas criminelles les plus médiatiques des trente dernières années prend un nouveau tournant. Les gendarmes de la région de Bourgogne Franche Comté qui, en secret, ont continué à déterrer les secrets de ce " cold case ", ont placé en garde à vue plusieurs membres de la famille Villemin.

Marcel Jacob, oncle maternel de Jean-Marie Villemin (le père de Grégory) et sa femme Jacqueline ont été déférés au parquet général de Dijon vendredi, rapportent plusieurs médias français. Trois membres de la famille du petit Grégory Villemin ont été interpellés mercredi et placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de l'enfant.

L'enquête sur la mort du petit Grégory, en 1984 dans l'est de la France, dans le cadre de laquelle trois membres de la famille sont en garde à vue, montre que "plusieurs personnes ont concouru à la réalisation du crime", a affirmé jeudi le procureur général de Dijon.