Tout sur ambassadeur

Vingt-sept missions diplomatiques belges (ambassades, consulats généraux et représentations permanentes auprès d'organisations internationales) vont changer de titulaire cet été, dont les ambassadeurs de Belgique à Paris et à Rome, qui vont simplement échanger leur poste, ont annoncé jeudi les Affaires étrangères.

Après la France et plusieurs pays européens, la Belgique a décidé de déclarer "personae non gratae" l'ambassadeur de Syrie à Bruxelles et ses deux collaborateurs. Décision qui s'inscrit dans un durcissement des positions européennes à l'égard du régime de Bachar al-Assad.

Le gouvernement de la fédération Wallonie-Bruxelles impose à l'administration trois postes de "hauts représentants", désignés hors concours. Ils viennent s'ajouter aux délégués, qui devraient connaître ces jours-ci leur nouvelle affectation.

Michel Lastschenko a été choisi en dernière minute par le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, pour succéder à Dominique Struye de Swielande.

L'ambassadeur de Belgique en Syrie, Françoise Gustin, a été rappelé immédiatement en consultation par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, a-t-on appris ce lundi soir dans un communiqué du SPF Affaires étrangères.

Les relations entre la Turquie et Israël s'étaient rapidement détériorées avec l'abordage par l'armée israélienne, le 31 mai 2010, d'une flottille turque, qui avait fait 9 morts du côté turc. Les tensions se poursuivent encore à l'heure actuelle, alors que la Turquie a décidé d'expulser l'ambassadeur israélien.