Vervoort: "On n'échappera pas au débat sur la fusion des polices"
Vervoort: "On n'échappera pas au débat sur la fusion des polices"
Vervoort: "On n'échappera pas au débat sur la fusion des polices"
Vervoort: "On n'échappera pas au débat sur la fusion des polices"
Vervoort: "On n'échappera pas au débat sur la fusion des polices"
Vervoort: "On n'échappera pas au débat sur la fusion des polices"
Vervoort: "On n'échappera pas au débat sur la fusion des polices"
Vervoort: "On n'échappera pas au débat sur la fusion des polices"
33323445@jeanpoldanguy >>"Bruxellois, maître chez toi".<< (sic) Encore un bel exemple de sectarisme et d'égoïsme. "Belge maître chez toi" suivi de "wallon maître chez toi" puis "francophone maître chez toi", "liégeois maître chez toi" puis "sérésien maître chez toi" , "rue de la Coline maître chez toi", "habitant du n° 6 maître chez toi" ... On arrive à une génération où tout le monde ne regarde plus que ses orteils et se fiche complètement des autres. Quand comprendrez-vous que la Belgique a autant besoin de Bruxelles que les bruxellois ont besoin des autres belges et que ce qui se passe à Liège ou à Anvers a autant d'influence sur les bruxellois que se qui se passe intra-muros ? Cela dit, je suis de votre avis sur l'utilité plus que douteuse de cette communauté française qui n'est qu'un brol de plus dans notre mille-feuilles institutionnel.2016-04-11 17:02:09eric hourant323419Quand vous aurez fini de raconter vos conneries, svp n'oubliez pas qu'il existe des milliers de "bruxellois" qui en ont marre de vos diatribes, ici venant "d'immigrés wallons". Un leitmotiv c'est "Bruxellois, maître chez toi". Que tous ceux qui ont établi domicile dans la RBC en tiennent compte et agissent comme tels. Sinon, retournez à vos terrils et balancez ce "brol" FWB dont on n'a rien à faire. Merci les zozos.2016-04-11 16:46:54Jean-Pol Danguy323325A 8h38, un intervenant a cru intelligent d'écrire " Rudi Vervoort n'a donc pas la fibre ni les racines familiales francophones comme nous l'avons de notre éducation et de nos parents et grands parents francophones......". Cette prose, la ministreke flamande Lisbeth Homans aurait pu l'écrire:seulement un mot à changer....Vervoort a le courage de reconnaître qu'il y a un problème et qu'il souhaite un débat :ça en fait un "traître "aux yeux de francophones ?.2016-04-11 15:13:30Michel Lauwers323057Peut-on savoir comment Remi Legoff envisage "d'amputer la Belgique de sa partie gangrenée qu'est devenue la droite flamande" ?. Soit ça ne veut rien dire ,soit la 'droite flamande "qui est gangrenée est considérée comme un territoire que l'on peut diviser ?.Certains sur ces forums n'ont rien à envier à la bêtise des Tak,vmo et autres mouvements flamingants....Alors qu'il s' agit quand même d'un problème important:la sécurité des citoyens dans la région bruxelloise .2016-04-11 11:48:47Michel Lauwers323051@jeandescamps >>On vous accuse de faire l'apologie de l'épuration ethnique<< (sic). C'est pire que cela, c'est de l'épuration "linguistique" qu'il s'agit. Avec des raisonnements pareils, on finira par butter le voisin d'en face parce qu'il ne baragouine pas le même wallon que nous. A ce titre, il ne vaut pas mieux que les flamingants du tak.2016-04-11 11:47:37eric hourant323025En avant, créer une institution en plus pour controler les autres. Cela fera autant de postes en plus à se répartir. La sécurité sera encore moins garantie tandis que le citoyen paiera une facture supplémentaire. Du socialisme tout plein.2016-04-11 11:37:32Marc Baeyens323005Une gestion centralisée, cartésiano-jacobine à la française, n'est pas pour Bruxelles. C'est plutôt le modèle londonien qui devrait nous inspirer. Plus que nous encore, les Anglais sont soucieux des particularismes venus du passé. Ils ont le "Grand Londres" dans lequel on trouve je sais combien de "boroughs" et deux ou trois "cities", avec leurs compétences propre. Par-dessus ceux-ci, une Assemblée et un maire commun (qui n'empêche pas le Lord Maire par ailleurs), et un service de police métropolitaine (le fameux New Scotland Yard). Quant aux rapports politiques intercommunautaires à Bruxelles, je voudrais me permettre de citer une des plus illustres Bruxelloises, la néerlandophone Anne Theresa De Keersmaker (la chorégraphe de Rosas Rosas): "Brussel is brutaal verwaarloosd, door een machistische onwil om dat gemeenschapsbekvechten los te laten. Ik heb de politiek hier nooit kunnen betrappen op ook maar een schijn van visionnaire leiding."2016-04-11 11:29:25étienne bodson322991Une bonne idee, trop tard, dans un contexte de guerre communautaire. La maneuvre flamande est cousue de fil blanc, prendre le pouvoir par le biai d'une rationalisation d'apparence logique mais destinee a provoquer un nouveau conflit dont l'enjeu est de prendre le controle de la region bruxelloise. Ainsi ils esperent faire sauter le verrou bruxellois et dans la foulee emporter Bruxelles dans la scission de la Belgique qui les obsede. Les capitulards francophones se preparent deja a trahir.2016-04-11 11:23:22Georges Binetter322989La politique est pourrie en Flandre et gangrène le Fédéral. Conservons la Belgique après l'amputation de sa partie gangrénée qu'est devenue la droite flamande.2016-04-11 11:23:10Remi Legoff322983La Belgique-Belgïe est un leurre pour rouler les Francophones et faire occuper par des Flamands le plus possible d'emplois privés et publics fédéraux (et aussi communaux et régionaux à Bruxelles).2016-04-11 11:19:45Remi Legoff322975Suite: L'assassinat de Mr Georginmembre du F.D.F,cela vient de qui??? Et des crétins(*) se permettent de vous accuser d'apologie..........un comble..... (*)terme très gentil par rapport à ce que je pense d'eux...........2016-04-11 11:11:20jean descamps322969Le cas Milquet démontre encore à quel point la politique est pourrie à Bruxelles. Un tout grand nettoyage s'impose. Est ce que Vervoort en a les couilles? J'en doute.2016-04-11 11:08:08Jef Dubois322965Jean Luc Libotte: On vous accuse de faire l'apologie de l'épuration ethnique !!!......et pourtant....... -les francophones fainéants...chômeurs .....vivants du c.p.a.s,et vidant les caisses de la sécurité sociale,cela vient de qui ??? -"Que la Belgique crève",cela vient de qui ??? -Le piétinement infâme du drapeau belge,cela vient de qui??? -L'assassina2016-04-11 11:05:59jean descamps322947(houps: mon doigt a glissé): La Haye, donc, Vienne sans s, Londres, Klemskerke, Hout si plou, Zichem-Zussen-Bolder.....y sont bien arrivés en gérant très bien leurs entités. .2016-04-11 10:56:04Jean Jacques Baut322943Pour Hourant: Hourrah! Et pour Vervoort, pourquoi ne pas aller jusqu'au bout du délire ( ce serait jubilatoire) et fusionner les communes de Bruxelles? Paris, Viennes, La H2016-04-11 10:52:36Jean Jacques Baut322921Soyez courageux Vervoort et jetez moi tous ces bourgs aussi dehors.2016-04-11 10:32:11Jef Dubois322919100% d'accord avec Hourant. Cette guerre des cavernes fr/Fl est ridicule et a deja causé des gros ennuis à ce pays. Le Belge doit être multi- lingue, le reste c'est du folklore, comme manneke pis. Ces vieux nostalgiques fr et Fl me font vraiment pitié.2016-04-11 10:30:20Jef Dubois322905@jeanluclibotte >>Et ça c'est la vérité...<< (sic). Non, la vérité c'est que vous n'êtes pas fichu de partager l'espace public et de considérer que tout ce qui ne cause pas la même langue que vous est à abattre. A ce titre, vous ne valez pas mieux que les polytocards qui pensent que "l'autre" langue doit se répandre. C'est vraiment un combat d'arrière garde préhistorique. Le présent et l'avenir sont au multi-linguisme. Heureusement que les jeunes comprennent cela, eux.2016-04-11 10:07:56eric hourant322895Patrick Goeman : Je pense sincèrement que l'apologie de l'épuration ethnique et linguistique existe depuis des décennies en Flandres (Waar Vlamingen thuis zijn..."' et que la réaction des francophones de Bruxelles n'est que de l'auto-défense et de la "résistance" contre une agression de haine permanente et une tendance prédatrice de la Flandre à l'égard de leur ville... Et ça c'est la vérité...2016-04-11 09:54:59Jean-Luc LIBOTTE322891Fryn et Libotte qui font l'apologie de l'épuration ethnique qui à leurs yeux serait vecteur d'éfficacité, pathétique!2016-04-11 09:38:35Patrick Goeman322883@etiennebodson ... (suite) ... Dans quelle "secte" faut-il le caser ? Celle des juifs qui ne pigent pas l'hébreu, des arabes qui ne parlent pas arabe, des francophones belges, des bruxellois francophones, des flamands qui ne parlent pas flamand ... ou tout simplement ... des belges. En tous les cas, c'est comme cela qu'il se défini lui-même.2016-04-11 09:28:25eric hourant322881@etiennebodson >>pour certains, la francophonie constitue un phénomène racial<< (sic). ... et j'ajouterais même "sectaire". En ce qui me concerne, la langue n'est rien d'autre qu'un moyen de communication. J'avoue en avoir marre de ceux qui se revendiquent du français (ou du néerlandais) pour prétendre que "les autres" font pis que pendre. Quand je lis certains au sujet des "racines francophones", cela me fait bien rire. Un de mes amis est issu d'un couple de parents juif et arabe, néerlandophones. Et il est belge. Ce type ne pète pas un mot d'arabe ni d'hébreu et il a fait toutes ses études en "francophonie". C'est un gros sorteur et il n'a vraiment aucune des "racines" de ses deux géniteurs. De plus, il a fait des études de philologie romane. (suite)...2016-04-11 09:28:00eric hourant322873Il n'existe aucune possibilité de reflamandiser Bruxelles, chacun le sait, au Nord comme au Sud. A quoi bon brandir un risque qui n"existe pas? C'est se tromper sur les réalités de l'heure.2016-04-11 09:19:04étienne bodson322861@ Monsieur Etienne Bodson, vous dites en note que pour certains (dont je crois comprendre, vous m'accusez d'être) que la francophonie est un phénomène racial... Eh bien je déments toute volonté de racisme, soit d'exclusion. Au contraire, ce que je veux dire c'est que pour bien comprendre ce que souhaitent les francophones bruxellois et leur profonde attitude face à la politique, il faut en comprendre les outils de pensée, de résistance à une flamandisation et à une communautarisation encouragée ou acceptée par des partis et hommes et femmes politiques francophones ... c'est tout, et je ne m'éloignerais pas du tout des Alexandre Dumas,Emile Zola ou Albert Cohen, qui eux, non seulement ont compris la fibre culturelle française, mais y ont participé et enrichi...2016-04-11 09:03:05Jean-Luc LIBOTTE322847Pourquoi pas ne pas prendre le modèle londonien? Des polices de localité avec le MET (la police métropolitaine ( le Scotland Yard des romans policiers) compétant partout sur Londres et les alentours? Note: On s'aperçoit que, pour certains, la francophonie constitue un phénomène racial, une communauté ethnique dont est exclu celui qui n'a pas la bonne lignée. C'est pourquoi Rudy Vervoort en serait banni. A ce compte des écrivains comme Dumas, Zola ou Albert Cohen n'en ferait pas partie non plus...2016-04-11 08:47:05étienne bodson322839on peut dire presque la même chose, quant aux racines francophones de Laurette ONKELINX éduquée dans la Région de Liège par un père flamand et une mère berbère, mariée en première noce à un magrebin qui est toujours rémunéré dans son entourage, et dont les racines culturelles sont plus proches du Magreb et de la Turquie tout autant que de la Flandre que de Bruxelles et sa population issue et éduquée en tant que francophone... et Laurette ONKELINX, en tant que présidente du PS bruxellois est responsable (sous le joug de Philippe Moreaux!!) de la nomination de Rudi VERVOORT et d'Yvan Mayeur, tous deux, sans vraies légitimités électorales... Mais je crois sincèrement que Laurette ONKELINX ne perçoit pas vraiment la sensibilité réelle des Bruxellois francophones et s'allie donc aux communautés d'origines étrangères pour se faire élire dans les communes autour du canal. Elle y croit encore après pourtant trois échecs vexatoires aux communales de Schaerbeek...2016-04-11 08:38:17Jean-Luc LIBOTTE322827""On n'échappera pas au débat sur la fusion des polices"... ce qui ne veut pas dire baisser son pantalon devant les exigences flamandes. "Le socialiste défend en outre "l'idée d'un centre de crise régional qui regroupe tous nos services "... je suppose qu'il lui reste à placer quelques "camarades" qui veilleraient à la non-gestion continuée des souks bruxellois.2016-04-11 08:21:17Georges Vassaux322825Eric Hourant : à 100 % d'accord. Un seul bourgmestre et une seule police, et basta !2016-04-11 08:21:10Eric Bauwens322821Bien vu Monsieur Libotte il faut en finir avec la Belgique devenue Belgie2016-04-11 08:18:15marcel fryns322817>>"L'idée qui circule, c'est celle d'un corps de police unique mais les bourgmestres resteraient responsables du maintien de l'ordre'<< (sic). Ben oui ... et c'est bien pour cela qu'il faut UN seul bourgmestre pour diriger UNE seule police dans UNE seule commune. Quant à créer un seul grand bazar où tous les services de toutes les communes, chacun sous les ordres d'un bourgmestre différent, il ne faut pas rêver, cela ne fonctionnera jamais. "efficacité" et "gestion" ne sont pas des mots qui font partie du dictionnaire de vervoort.2016-04-11 08:12:02eric hourant322811Rudi VERVOORT n'est pas un vrai francophone de racines et de famille, même s'il s'est présenté au PS par pur opportunisme sachant qu'à Bruxelles les électeurs sont francophones. Son meilleur "ami" en politique, dans sa commune d'Evere et à la Région est le ministre Van Engels (Flamand Open VLD !!!) et le père de Rudi VERVOORT était un radical flamand d'origine provinciale, qui de l'aveu même de Rudi VERVOORT, insistait auprès des commerçants bruxellois pour qu'on lui adresse la parole uniquement en flamand, sinon il quittait le commerce... Rudi VERVOORT n'a donc pas la fibre ni les racines familiales francophones comme nous l'avons de notre éducation et de nos parents et grand parents francophones à Bruxelles-Ixelles-Etterbeek-Woluwé-Saint-Lambert, Saint-Pierre -Auderghem-Uccle-Forest etc.... Il sera donc le premier à plier devant les ukases flamands, comme il plie en prônant un stade en Flandres payé par les Bruxellois !!!2016-04-11 08:02:44Jean-Luc LIBOTTE322809Tiens, les lignes seraient-elles en train de bouger ?2016-04-11 08:01:25Eric Bauwens322807Vervoort, Moureau, Mayeur, tous issu du PS et tout trois responsables de la déliquescence de Bruxelles.2016-04-11 08:01:21Patrick Goeman4881152016-04-11 06:41:562016-04-11 06:42:47BelgaPas de parutionNormalArticleLe VifPar Le VifBelgiqueLeVif

Vervoort: "On n'échappera pas au débat sur la fusion des polices"

Interrogé lundi par La Libre Belgique sur la fusion des zones de police, demande portée par la N-VA, le ministre-président de la région Bruxelles-Capitale Rudi Vervoort (PS) affirme "qu'on n'échappera pas au débat".

yesCaroline Lallemand2016-04-11 06:43:04http://www.levif.be/actualite/belgique/vervoort-on-n-echappera-pas-au-debat-sur-la-fusion-des-polices/article-normal-488115.htmlhttp://m.levif.be/actualite/belgique/vervoort-on-n-echappera-pas-au-debat-sur-la-fusion-des-polices/article-normal-488115.htmlhttp://www.levif.be/actualite/belgique/http://m.levif.be/actualite/belgique/
Vervoort: "On n'échappera pas au débat sur la fusion des polices"

"C'est à nous d'objectiver les choses et de faire en sorte que cela fonctionne mieux", précise encore M. Vervoort. "L'idée qui circule, c'est celle d'un corps de police unique mais les bourgmestres resteraient responsables du maintien de l'ordre', avance-t-il encore dans La Libre Belgique. Le socialiste défend en outre "l'idée d'un centre de crise régional qui regroupe tous nos services et le Siamu, la Stib, Bruxelles Mobilité, etc. afin de partager l'enjeu de la sécurité de façon transversale". Cette idée d'un "Centre de crise régional, dans lequel tous nos services travailleraient ensemble, des services sociaux aux transports publics", est aussi mentionnée dans Le Soir, qui se base sur les propos du francophone dans la presse flamande.

77vif-leRédaction en ligneVifLereporterhttp://www.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlhttp://m.levif.be/actualite/auteurs/le-vif-77.htmlpolicefusionvervoort