Ce formidable besoin de victoires... que seul le foot serait capable d'assouvir

Ce formidable besoin de victoires... que seul le foot serait capable d'assouvir

Thierry Fiorilli - Du pain et des jeux. Instincts les plus bas flattés à vil prix. Passions médiocrement cocardières. Dictature du sport perverti par le business. Miroir pitoyable d'une société écervelée, etc. On a beau dire, le foot est aujourd'hui l'ingrédient le plus fédérateur. Parfois entre les peuples, sûrement au sein de ceux-ci.25 réactions