Aldino Soloperto : portrait d'un ancien mineur italien

Aldino Soloperto : portrait d'un ancien mineur italien

Suite à l'inscription de quatre sites miniers wallons au Patrimoine mondial de l'UNESCO, nous avons rencontré Aldino Soloperto, un immigré italien qui a toujours travaillé à la mine. Il tente aujourd'hui d'empêcher que la tragédie du Bois du Cazier ne tombe dans l'oubli.


Il y a 55 ans, le drame du Bois du Cazier en images

Il y a 55 ans, le drame du Bois du Cazier en images

Ce lundi Marcinelle célèbre un triste anniversaire, celui de la tragédie du Bois du Cazier. Cette année encore, la Belgique se souvient du pire accident de charbonnage de son histoire et en commémore les 262 morts. A 8h10, heure de la catastrophe, la cloche a sonné à 274 reprises : 262 fois pour les victimes, 12 fois pour chaque nationalité représentée. Les monuments dédiés aux mineurs ont été fleuris, de même que le site de l'accident - depuis transformé en Musée du Charbonnage. Près de la moitié des victimes étant issue de l'immigration italienne, des représentants politiques italiens ont fait le déplacement à Marcinelle.Il y a aujourd'hui 55 ans, le 8 août 1956, 262 mineurs sont morts dans l'accident du charbonnage. Ce matin-là, un incendie se déclare dans la mine et empêche les mineurs de remonter à la surface. D'énormes moyens pour l'époque sont mis en place pour tenter de les sauver mais les secours ne parviennent pas à atteindre les mineurs à cause de l'incendie. Voici quelques photos d'archives datant du jour de l'accident, ainsi que d'autres images marquantes. Le Vif.be