Palestine: l'espoir malgré tout

Palestine: l'espoir malgré tout

André Crespin - Depuis plusieurs mois, Gaza vit dans le noir. Avec à peine quelques heures d'électricité par jour, ses 2 millions d'habitants peinent à survivre. Tous les secteurs de la vie quotidienne sont lourdement touchés : les structures de soins de santé, le système d'épuration des eaux usées, les écoles, les commerces...

"Compromis ou compromission ? Lettre ouverte au Parti socialiste"

"Compromis ou compromission ? Lettre ouverte au Parti socialiste"

Guy Martin - Les responsables du Parti socialiste ne se rendent-ils pas compte que l'on se dirige tout droit vers une privatisation totale de l'enseignement ? Ou cela serait-il réalisé avec la complicité lucide de certains. Ces derniers ayant choisi de cacher le véritable enjeu aux militants : privatiser l'école publique ...?

Pacte d'Excellence : "ne confondons pas la carte et le territoire"

Pacte d'Excellence : "ne confondons pas la carte et le territoire"

Giovanni Cosentino - Dès le début de sa conception, le Pacte pour un enseignement d'excellence n'a cessé d'alimenter les débats, les uns le considérant comme une rénovation salvatrice, les autres au contraire comme le coup fatal qui risquerait de faire s'écrouler tout l'édifice que représente notre école. Mais sait-on vraiment où l'on va?

"Désormais, les malades de longue durée peuvent être licenciés sans frais"

"Désormais, les malades de longue durée peuvent être licenciés sans frais"

Peter Mertens - Depuis le début de l'an dernier, les malades de longue durée sous soumis à la réintégration au marché de l'emploi. Avec quel résultat ? Dans sept cas sur dix, les employeurs prétendent qu'aucun travail adapté ou autre n'est disponible chez eux et les malades sont alors licenciés sans la moindre indemnité.

Enseignement de la langue arabe : ouvrir un débat constructif est possible

Enseignement de la langue arabe : ouvrir un débat constructif est possible

André Flahaut - Mes propos relatifs à l'enseignement de la langue arabe dans les écoles ont suscité une très vive polémique. Des agitateurs et des démagogues ont tiré occasion de ma proposition pour exciter les craintes à grands coups de caricatures et de remarques à l'emporte-pièce.

"La Macédoine, histoire d'une hystérie"

"La Macédoine, histoire d'une hystérie"

Jean Papadopoulos - L' "affaire macédonienne", comme on la nomme dans les cercles diplomatiques, peut paraître à l'observateur ingénu comme une de ces querelles de clocher insignifiante et absurde. C'est méconnaître l'histoire de la région et l'Histoire tout court.

Un an de Trump : un bilan stupéfiant

Un an de Trump : un bilan stupéfiant

Nicolas de Pape - Déclaré inepte, fou, raciste, caractériel, narcissique, par une " psychiatrie de tabloïds ", Trump peut se targuer d'un bilan flatteur après seulement un an.

"Publifin: Comment le socialiste Marcourt roule pour le PTB"

"Publifin: Comment le socialiste Marcourt roule pour le PTB"

Claude Demelenne - Le dernier épisode du feuilleton Publifin braque à nouveau les projecteurs sur la peu glorieuse exception du PS liégeois. Son patron, Jean-Claude Marcourt, freine l'indispensable rénovation. Il roule de facto... pour le PTB.

La politique n'est pas une profession

La politique n'est pas une profession

Quentin Michel - Il est indispensable et urgent de réfléchir à la réconciliation du citoyen à la politique et cela implique une réforme en profondeur du système et non quelques ajustements.

Pacte d'Excellence : "Quand on déboulonne l'Histoire !"

Pacte d'Excellence : "Quand on déboulonne l'Histoire !"

Carte blanche - Peut-on déboulonner l'Histoire du programme scolaire francophone belge au moment même où l'on déboulonne et peinturlure les statues du roi Léopold II aux quatre coins de la Wallonie et de Bruxelles ?

Sécurité sociale ou droit à l'asile ?

Sécurité sociale ou droit à l'asile ?

Camille Coletta - Selon le leader de la N-VA, entre protection sociale et réfugiés, il faudrait choisir. Pourtant, au regard des chiffres, c'est le gouvernement et non les réfugiés, qui représente le principal danger pour notre modèle social.

Carrefour, ING : et si nous étions responsables ?

Carrefour, ING : et si nous étions responsables ?

Carte blanche - Les drames sociaux se succèdent depuis quelques années : ING, Caterpillar et aujourd'hui Carrefour. Les jours qui suivent l'annonce des licenciements se ressemblent. Nous nous indignons, nous appelons au boycotte et nous trouvons des coupables : entreprises étrangères, le gouvernement, les syndicats ...

Changer de culture politique, c'est possible

Changer de culture politique, c'est possible

Carte blanche - 2018 a bien failli sonner le glas des protestations citoyennes sur la mauvaise gouvernance. Les désaccords sur le pacte énergétique ou les sorties médiatiques de Théo Francken sur la politique d'asile ont largement éclipsé ces derniers temps les questions sur la crise de confiance des citoyens envers leurs représentants.

Ce qui ne se voit pas

Ce qui ne se voit pas

Carte blanche - Île de Lesbos, camp de Moria, " centre de réception et d'identification ". La boue, les barbelés, la bouffe pourrie, la pluie, le froid, les tentes déchirées, les bouteilles de plastique et les containers en feu pour se garder au chaud...

La guérilla contre les "Fake news" est en marche

La guérilla contre les "Fake news" est en marche

Romuald La Morté - Le président Macron aurait-il un problème avec la liberté d'expression ? Sa dernière diatribe entend interdire les "Fake News". Sous cette volonté de renforcer le système démocratique, plane la menace d'un régime tyrannique.

"Une fois pour toutes: le Blue Monday n'existe pas. Par contre, le blues hivernal..."

"Une fois pour toutes: le Blue Monday n'existe pas. Par contre, le blues hivernal..."

Carte blanche - Le lundi bleu - "Blue Monday" pour les Anglo-Saxons - est comme l'aspartame: voici déjà des années que l'on a démontré qu'il n'a rien d'aussi grave que ce qu'on a pu prétendre par le passé, mais il n'en reste pas moins ancré profondément dans la mémoire collective. C'est là un mythe tenace, qui ne se base sur rien mais qui revient systématiquement sur le tapis chaque année. Et ce, affirme Edelhart Kempeneers, directeur médical chargé des clients nationaux chez Attentia, alors que des troubles bien réels, tels que le blues hivernal, retiennent trop peu l'attention.

La torture et le risque de traitement inhumain et dégradant

La torture et le risque de traitement inhumain et dégradant

Carte blanche - Les récents développements dans "l'affaire des Soudanais" expulsés vers leur pays d'origine visent à fausser le débat en le réduisant à la sempiternelle et fictive alternative : si on n'expulse pas, c'est la voie vers l'ouverture des frontières. Mais l'enjeu est ailleurs. Il est terrible et nous concerne tous.