Quelle est la qualité du système éducatif de la Belgique ?

Quelle est la qualité du système éducatif de la Belgique ?

Carte blanche - L'évaluation de la qualité d'un système éducatif (primaire et secondaire inférieur) est essentielle pour garantir que soient mieux atteints les objectifs du système, eu égard à ceux de la société qui le finance et ce notamment en termes de compétitivité des économies, de dynamisme des secteurs public et privé et de réussite des citoyens.

Parler de la mort : un message aux vivants

Parler de la mort : un message aux vivants

Bérénice Bloc - Lorsque nous évoquons, dans l'intimité du cercle familial ou amical, les dispositions à prendre lors de notre décès, il est souvent question des modalités funéraires et de succession. Cependant, qu'en sont-ils des moments précédant la mort qui s'annonce, et de nos représentations de la mort en elle-même ?

Immigration : en finir avec la désinformation (bis)

Immigration : en finir avec la désinformation (bis)

Matthieu Lys - Que la question migratoire fasse débat, ce n'est pas nouveau. Que les politiques publiques mises en place puissent être mises en cause, c'est sain. Mais lorsque le débat est basé sur une réalité tronquée et falsifiée, c'est la démocratie qui est perdante.

Congo : tout le monde se réjouit-il de l'accord obtenu ?

Congo : tout le monde se réjouit-il de l'accord obtenu ?

André Crespin - Le 31 décembre 2016, un accord politique a été conclu entre majorité et opposition sous l'égide des évêques congolais. Pour la première fois dans l'histoire du pays, cet accord a été négocié uniquement entre Congolais, ce qui constitue un motif de satisfaction pour toutes les parties assises autour de la table. Mais en est-il de même à l'extérieur du pays?

ARCO : le casse du siècle

ARCO : le casse du siècle

Drieu Godefridi - La presse bruisse ces jours-ci du scandale PUBLIFIN, un holding liégeois chapeautant des comités consultatifs qui rémunèrent grassement, avec de l'argent partiellement public, un travail dont la substance paraît pour le moins douteuse. Montant du scandale : moins de deux millions d'euros.

Cette banquise Arctique qui n'en finit pas de fondre

Cette banquise Arctique qui n'en finit pas de fondre

Carte blanche - L'Arctique est pour les climatologues alarmistes le canari dans la mine, le signal d'alarme indiquant que le réchauffement climatique, bien entendu d'origine humaine, est en route.

Pourquoi ? dit l'enfant

Pourquoi ? dit l'enfant

Carte blanche - Le silence que l'enfant d'Alep reçoit à sa question contraste étonnamment avec le bruit des bombardements et du pilonnage aérien qu'il entend à longueur de journée et qui détruit toujours un peu plus la ville, le quartier, l'édifice où lui et sa famille errent comme des somnambules. Pas de réveil en sursaut pour ces Syriens ; le cauchemar continue sans trêve ou si peu.

Belgique: et si on mettait l'accent sur l'unité ?

Belgique: et si on mettait l'accent sur l'unité ?

Maximilien Jacquemin - Etudiant francophone à Courtrai, ancien étudiant d'échange en famille d'accueil à Anvers, engagé dans une ASBL bilingue (Jeugd Parlement Jeunesse), je suis probablement ce que la Belgique a fait de plus convaincu.

Theo Francken et le manque de compassion

Theo Francken et le manque de compassion

Carte blanche - Rappelons les faits. Depuis le début du conflit en Syrie, des réfugiés arrivent en Belgique dans des conditions atroces : barques et mafia de passeurs avec tous les risques pour leur vie que cela comporte.

Examen d'entrée en médecine et dentisterie : les folies du décret

Examen d'entrée en médecine et dentisterie : les folies du décret

Carte blanche - Le Conseil des ministres de la Fédération Wallonie-Bruxelles a récemment approuvé l'Avant-projet de décret relatif à l'instauration d'un examen d'entrée en médecine et dentisterie à partir de la rentrée académique 2017. Ce texte doit maintenant être validé par le Conseil d'État et voté par le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

La chute du Condottiero

La chute du Condottiero

Giuseppe Santoliquido - La question à se poser, en prenant acte des résultats de la consultation électorale italienne de ce 4 décembre 2016, est la suivante : pour quelle raison le premier ministre s'est-il embarqué, il y a un peu plus d'un an, dans une réforme constitutionnelle en rien prioritaire au vu de l'état de délabrement économique du pays ?

Pas de cordon sanitaire pour l'extrême gauche ?

Pas de cordon sanitaire pour l'extrême gauche ?

Drieu Godefridi - Je fais partie de cette génération qui s'est éveillée à la politique avec la notion de "cordon sanitaire" : il est impensable de faire alliance avec un parti d'extrême droite, dit-on depuis trente ans, car ce serait moralement odieux et cela conduirait à la mort de la démocratie.

Le triomphe sans appel de Fillon : nouvel échec du microcosme

Le triomphe sans appel de Fillon : nouvel échec du microcosme

Il ne sourit pas souvent, mais aujourd'hui, l'austère Fillon doit bien rigoler et savourer son énorme victoire. Il y a quelques semaines encore, certains journalistes lui demandaient s'il irait au bout de la primaire. Toutes les unes de magazines étaient consacrées au duel Juppé-Sarkozy.

Réformer les pensions par le haut plutôt que par le bas

Réformer les pensions par le haut plutôt que par le bas

Jacques Wels - En mars 2016, j'écrivais un article intitulé " la réforme des pensions entrainera une augmentation des inégalités après 65 ans ". A l'époque, on parlait d'une augmentation relative du plafond à 1.672 euros nets des pensions du premier pilier et d'une moindre prise en compte de certaines périodes dites " assimilées " dans le calcul de la pension, en particulier les périodes de prépension et de chômage (de seconde période).

La révolte des peuples

La révolte des peuples

Eric Cusas - Affligeants ! On ne peut qualifier autrement la plupart des commentaires suscités de part et d'autre de l'Atlantique par l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis. C'est à pleurer.