Tout sur Redon

Une perquisition était en cours samedi et deux personnes étaient en garde à vue dans le cadre de l'enquête judiciaire pour identifier les organisateurs de la fête sauvage qui a rassemblé environ 2.500 personnes au sud de Rennes, a annoncé samedi le procureur de la République Philippe Astruc.