Tout sur Médicaments

Hydroxychloroquine , Remdesivir, Lopinavir-ritonavir... L'arrivée du nouveau coronavirus a donné lieu à une accélération de la recherche pour trouver un traitement efficace contre le covid. Si nombre d'entre eux se sont avérés inefficaces, certaines avancées prometteuses démontrent néanmoins l'importance de ces essais cliniques randomisés à grande échelle.

Il est possible d'acheter des médicaments sans prescription en ligne, avec des garanties de sécurité, de qualité et d'efficacité. Du moins sur des sites légaux. Comment les trouver ? Quelle approche publicitaire et quel encadrement pharmaceutique peut-on attendre en tant que consommateur responsable ? Quels risques court-on hors du circuit d'achat légal ?

À l'instar des médicaments génériques, les biosimilaires sont des copies de spécialités pharmaceutiques originales... mais des copies pas tout à fait identiques. D'où viennent ces différences, et risquent-elles d'influencer la qualité, la sécurité et l'efficacité du traitement ?

Est-ce que je peux passer le contrôle de sécurité à l'aéroport avec mon pacemaker ? Puis-je emmener mon médicament liquide dans mon bagage à main ? Pour quelles destinations des lunettes de réserve sont-elles indispensables ? Conseils et astuces pour un voyage sans nuages.

Le modèle kiwi, qui trouve sa source en Nouvelle-Zélande, et qui permet un remboursement par la Sécurité sociale des médicaments les moins chers, après un appel d'offres public qui pèse sur les prix, rapporterait un demi-milliard d'euros, selon les calculs du Bureau du plan rapportés dans le Standaard par le PTB qui demande depuis des années son application en Belgique.

Fin 2018, Médecins du Monde et Test Achats dénoncent : le Belge paie une fortune pour ses médicaments. Avec un impact sérieux sur le budget de l'assurance maladie qui devrait connaître en 2019 un dépassement d'un demi-milliard d'euros. Basée à l'Inami, la Commission de remboursement des médicaments est le lieu où se discute le prix des nouveaux médicaments. Avec des interférences entre le monde politique et le monde pharmaceutique... Notre enquête.

Mieux connu sous le nom de Rilatine ou d'Equasym, le méthylphénidate a été remboursé l'an dernier à plus de 32.000 enfants de 6 à 18 ans pour traiter un trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

Le gouvernement fédéral envisage de moduler l'ampleur du remboursement de certains médicaments afin de remettre le budget à flot, ressort-il d'une note envoyée aux différents cabinets ministériels que La Libre Belgique a pu consulter. La hausse de la TVA et du précompte mobilier figure également parmi les pistes envisagées.