Tout sur Fremault

Depuis plusieurs semaines, de nombreux parents d'écoles bruxelloises se mobilisent chaque vendredi pour dénoncer la mauvaise qualité de l'air dans leur ville et réclamer des mesures concrètes. Ils sont inquiets, à juste titre, au regard des résultats des campagnes de mesure alarmantes effectuées par le Bral et par Greenpeace.

Le cabinet de la ministre bruxelloise de l'Environnement a confirmé s'être vu transmettre le courrier du fédéral au sujet des mesures que celui-ci est censé prendre pour se conformer au jugement du tribunal de première instance de Bruxelles du 19 juillet dernier. A défaut de mesures, le gouvernement Michel peut se voir exiger le paiement de 100.000 euros par semaine, à l'échéance d'un délai de quatre mois arrivant à terme ce samedi. Le cabinet de Mme Fremault a précisé procéder actuellement à l'évaluation du dit courrier.