Tout sur codeco

Les exploitants de cinémas étaient plutôt heureux mardi après-midi à la suite de l'annonce du Comité de concertation que leurs salles seront autorisées à rouvrir leurs portes dès le 9 juin, moyennant des protocoles de ventilation. "Nous sommes soulagés de pouvoir enfin rouvrir après plus de 11 mois de fermeture cumulés", a réagi auprès de Belga Thierry Laermans, secrétaire général de la Fédération des cinémas de Belgique (FCB).

Une nouvelle réunion du Comité de concertation doit se tenir ce mardi 11 mai. Plusieurs gros dossiers seront sur la table, dont un en particulier : le plan "Intérieur", c'est-à-dire les activités organisées en intérieur. Élargissement de la bulle intérieure, réouverture complète de l'horeca... Des assouplissements sont-ils en vue?

Le ministre-président flamand Jan Jambon a indiqué mardi au Parlement flamand espérer que le prochain Comité de concertation (11 mai) permette de s'accorder sur un nombre plus élevé de participants autorisé pour les grands évènements estivaux. Selon lui, la limite discutée au "Codeco" de vendredi dernier tournait autour de 2.500 personnes pour les futurs évènements de l'été, au sujet desquels il n'y a pas encore eu de décision.

La ministre de la Culture en Fédération Wallonie-Bruxelles Bénédicte Linard (Ecolo) s'en est pris dimanche sur RTL-TVi au ministre-président flamand Jan Jambon (N-VA), en charge de la Culture au nord du pays. Elle lui a reproché de ne pas avoir soutenu le plan de réouverture proposé par le secteur vendredi lors du comité de concertation.

À la veille d'un Codeco qui se penche sur un éventuel déconfinement de la culture, les acteurs des secteurs culturel et événementiel mettent la pression maximale sur le gouvernement fédéral. Et si on ne peut pas rouvrir, on accueillera du public quand même, prévient-on.

Dans une carte blanche publiée par Le Soir, les experts Nathan Clumeck, Marius Gilbert et Leila Belkhir plaident en faveur d'une stratégie différente pour sortir la Belgique de la crise du coronavirus. Pour le professeur Pierre-François Laterre, chef du service des soins intensifs des cliniques Saint-Luc, " il ne sert à rien de continuer à confiner ".

Les magasins dits "non essentiels" vont devoir réorganiser leur accès dès ce vendredi 22h00 jusqu'au 25 avril. Ils seront ouverts uniquement sur rendez-vous ou par click & collect. Le comité de concertation de ce mercredi 24 mars a pris cette nouvelle mesure pour décourager le shopping récréatif en groupe.

Le code rouge actuellement d'application dans les écoles sera maintenu jusqu'au congé de Pâques au plus tard en Fédération Wallonie-Bruxelles, même s'il n'est pas exclu que certains élèves du secondaire puissent retrouver le chemin de l'école à temps plein avant cette échéance si la situation sanitaire évolue favorablement.