Tout sur Charleroi

Elles étaient attendues, leur résultat aura été inattendu, et les communales auront ouvert une autre attente, celle des élections générales du 26 mai 2019.

Le mouvement de grève initié vendredi par les syndicats perturbe sérieusement le réseau des transports en commun en Wallonie, surtout à Liège et Charleroi, selon les informations publiées sur le site du Tec.

Des mouvements de grève et des actions syndicales sont programmés sur l'ensemble du territoire belge ce vendredi. Le point.

Les syndicats policiers ont activé un préavis de grève la semaine dernière pour les 13 et 14 décembre. Les actions prendront la forme de rassemblements "auprès des entités policières comptant parmi les plus importantes du pays", indique la CSC Police mercredi.

Une "vague de grèves" devrait toucher le pays vendredi à l'occasion d'une journée d'actions syndicales, préviennent mardi les organisations représentant les travailleurs.

Plusieurs trains vont être supprimés dès dimanche en raison de travaux menés sur le réseau ferroviaire. C'est en effet aujourd'hui que le plan de transport 2019 de la SNCB entre en vigueur. Des gares ne seront plus desservies sur certaines lignes et des horaires vont être modifiés, indique la société de chemins de fer. Mais il y a également quelques bonnes nouvelles pour certains voyageurs.

"On doit refuser de collaborer avec la N-VA comme on doit refuser de le faire avec le Vlaams Belang", a affirmé jeudi le porte-parole du PS pour la campagne électorale Paul Magnette, interrogé sur La Première (RTBF), élargissant ainsi au parti de Bart De Wever le cordon sanitaire politique appliqué à l'extrême droite.

L'hypothèse avait été envisagée cet été par le PS français, ce sont finalement les Belges qui la concrétiseront : le 26 mai prochain, la liste PS pour le Parlement européen dans la circonscription Wallonie-Bruxelles sera tirée par Paul Magnette.

Selon plusieurs informations qui circulent sur les réseaux sociaux, certains groupes de gilets jaunes appellent à un nouveau rassemblement samedi au rond-point Schuman à Bruxelles. La police locale précise toutefois n'avoir reçu aucune demande d'autorisation de manifester de leur part. Un groupe de gilets jaunes français appelle lui aussi à une manifestation samedi prochain devant le Parlement européen.

Le bourgmestre de Charleroi Paul Magnette, sollicité par l'actuel président Elio Di Rupo pour être le porte-parole du PS pour la campagne électorale, critique dans une interview au Soir un manque de collégialité dans la communication de l'ex-Premier ministre, qui a annoncé dernièrement sa décision d'emmener les troupes socialistes en Hainaut pour les législatives de mai 2019.

La police a arrêté 82 personnes vendredi dans le cadre de la manifestation des gilets jaunes qui s'est déroulée à Bruxelles. Septante-six d'entre elles ont fait l'objet d'arrestations administratives tandis que les six autres ont été arrêtées judiciairement, indique samedi Ilse Van de keere, porte-parole de la zone de police de Bruxelles Capitale-Ixelles.

La plate-forme Prévention Sida et ses partenaires ont lancé le défi "Zéro Discrimination" à l'approche de la Journée mondiale de lutte contre le sida, organisée le 1er décembre. Plusieurs événements ont également lieu dans toute la Belgique pour marquer la solidarité envers les personnes porteuses du VIH.

Jeune espoir de la boxe hennuyère, Killian ? 14 ans, 53 kilos, 11 combats, 7 victoires, 2 défaites, 2 nuls ? vit à Heppignies, non loin de Charleroi. Une région touchée, en 2016, par la fermeture de l'usine Caterpillar, dont les paysages portent toujours les stigmates d'un riche passé industriel désormais révolu. Ce décor contrasté a interpellé Thomas Fliche, photographe parisien qui, en suivant pendant plus d'une année le parcours de l'adolescent, nous brosse le portrait de gens ordinaires confrontés aux difficultés du quotidien, mais qui n'ont pas abandonné leurs rêves. Pour Killian, ce seront les J.O. de Paris, en 2024. Par Thomas Fliche.

Des émeutes ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi au centre-ville de Charleroi, indique le porte-parole de la police locale David Quinaux. Un dispositif particulier est prévu samedi soir "afin de réprimer immédiatement tout acte de violence". Pour rétablir l'ordre, les policiers carolos ont reçu le renfort de la police locale d'Anvers.

Les palais de justice de Bruxelles et de Wallonie seront ouvert au public ce samedi, à l'initiative de l'Ordre des barreaux francophones et germanophone de Belgique. Des visites guidées et des procès fictifs seront proposés aux visiteurs afin de les aider à mieux comprendre le fonctionnement de la justice. Ils pourront aussi obtenir des conseils juridiques.