Procès Sadia Bis : les parents affirment que Sadia était libre de choisir un mari

Procès Sadia Bis : les parents affirment que Sadia était libre de choisir un mari

Mahmood Sheikh Tariq et Parveen Zahida ont pris la parole successivement au premier jour de leur procès d'assises pour leur participation à l'assassinat de leur fille, Sadia Sheikh, le 22 octobre 2007 à Lodelinsart (Charleroi). Ils ont affirmé que Sadia était libre de choisir un mari. La mère a ajouté qu'elle n'avait jamais forcé Sadia à avorter quand elle était tombée enceinte. Les parents contestent toujours être à l'origine d'un complot familial pour tuer Sadia. Ils en veulent "énormément" à leur fils, Mudusar, l'auteur des coups de feu.


Les parents de Sadia Sheikh auront un nouveau procès

Les parents de Sadia Sheikh auront un nouveau procès

La Cour de cassation a cassé mercredi les arrêts rendus en décembre 2011 par la cour d'assises du Hainaut, condamnant les parents de Sadia Sheikh pour l'assassinat de leur fille, statuant sur la culpabilité des accusés, les peines et les actions civiles, a appris l'agence Belga auprès de l'un des avocats des parents.


Crime d'honneur : les parents de Sadia en cassation

Crime d'honneur : les parents de Sadia en cassation

Les avocats des parents de Sadia Sheikh ont introduit un pourvoi en cassation contre l'arrêt de la Cour d'assises du Hainaut, lit-on jeudi sur le site Web du journal Le Soir.




Début du procès du meurtre de Sadia Sheikh ce lundi

Début du procès du meurtre de Sadia Sheikh ce lundi

Ce 21 novembre débute, à Mons, le procès des parents, du frère et de la soeur de Sadia Sheikh, une jeune femme charismatique qui échappait aux normes de sa famille pakistanaise.