Jawad Bendaoud présente ses "excuses" aux familles des victimes

Jawad Bendaoud présente ses "excuses" aux familles des victimes

Jawad Bendaoud a présenté ses "excuses" aux familles des victimes des sanglants attentats de novembre 2015 à Paris, dans une interview mercredi, après avoir été relaxé lors de son procès pour avoir logé deux membres des commandos djihadistes.

Le procès de Jawad Bendaoud, du one-man-show aux larmes des victimes

Le procès de Jawad Bendaoud, du one-man-show aux larmes des victimes

Le procès en France de Jawad Bendaoud, jugé pour avoir logé des jihadistes auteurs des attentats de Paris en novembre 2015, entre dans sa dernière ligne droite. Après avoir pris des allures de spectacle, il s'est ouvert à la douleur des victimes.

Jawad Bendaoud extrêmement agité pour son deuxième jour d'audition

Jawad Bendaoud extrêmement agité pour son deuxième jour d'audition

Coups de colère entrecoupés de sketches façon stand-up: le procès de l'homme accusé d'avoir logé deux djihadistes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris s'est encore déroulé dans une atmosphère très tendue vendredi, le prévenu s'en prenant aux avocats des victimes.

Jawad Bendaoud assure qu'il ignorait tout des actes commis par ses "locataires"

Jawad Bendaoud assure qu'il ignorait tout des actes commis par ses "locataires"

Jawad Bendaoud a été entendu jeudi par le tribunal correctionnel de Paris, devant lequel il encourt six ans de prison pour avoir fourni un appartement à Abdelhamid Abaaoud et Chakib Akrouh après les attentats du 13 novembre. Il a assuré, comme l'autre prévenu Mohamed Soumah, qu'il ne les connaissait pas et n'était pas au courant des actes qu'ils avaient commis.

Attentats de Paris: L'ADN de Jawad "le logeur" retrouvé sur un gilet explosif

Attentats de Paris: L'ADN de Jawad "le logeur" retrouvé sur un gilet explosif

L'ADN de Jawad Bendaoud, dit "Jawad le logeur", a été retrouvé par les experts sur le composant d'un gilet explosif utilisé par un des membres du commando du 13 novembre, rapporte TF1 jeudi soir, qui a pu consulter un rapport de la sous-direction antiterroriste remis aux juges d'instruction en charge de l'enquête.