1936, l'inoubliable été des premiers congés payés (VIDEO)

28/06/16 à 11:02 - Mise à jour à 11:17

Source: Afp

Les premiers congés payés en Belgique, l'une des conquêtes sociales majeures du 20ème siècle, fêtent leurs 80 ans ce 27 juin. En 1936, des ouvriers s'arrêtent de travailler tout en continuant à être payés et inaugurent l'ère des loisirs et de la société de consommation d'après-guerre. Retour sur un été mythique.

1936, l'inoubliable été des premiers congés payés (VIDEO)

© Getty Images/iStockphoto

Il y a 80 ans, le parlement belge adoptait la loi qui accordait les premiers congés payés. A l'époque, six jours annuels étaient accordés aux travailleurs. Une véritable révolution pour la société belge qui marqua le début de l'ère des loisirs et de la société de consommation d'après-guerre.

Au mois d'août '36, les gares sont bondées, des trains pleins à craquer. Sur les plages de Belgique et de France, des milliers d'ouvriers "enthousiastes", en "Marcel", pieds nus, découvrent la mer et les joies du camping improvisé en famille, goûtant à leurs toutes premières vacances sans perte de salaire. Nombre de témoignages d'archives évoquent le "bonheur de ne rien faire", les "premières bouffées d'air marin" venant "d'un autre monde", mais aussi la gêne de ne pas connaître "les codes" des vacances, réservées jusque-là une bourgeoisie qui se plaint de "ces salopards en casquette" venant "polluer" ses plages.

Des relations familiales renforcées

Aux origines de cette avancée, l'agitation sociale des années '30 causée par la grande dépression économique. Suite à la montée de l'extrême-droite et au taux de chômage élevé, des mouvements s'organisent. En juin, les dockers du port d'Anvers partent en grève et le mouvement devient rapidement national. Les ouvriers revendiquent un revenu minimum, la semaine des 40 heures, mais aussi les premiers congés payés. Le 27 juin 1936, la Belgique suivra l'exemple initié un peu plus tôt par le gouvernement de Front populaire en France : les vacances et les loisirs jusqu'alors réservés à quelques catégories sociales aisées et professions spécifiques sont désormais aussi à la portée des ouvriers.

Le visage de la société belge en est véritablement changé : "Les pères prenant leurs vacances avec leurs enfants, les relations familiales se sont renforcées. Les loisirs, la redistribution des revenus et le temps libéré, améliorent non seulement le bien-être, mais ne sont pas défavorables à une société de croissance", expliquait récemment à la RTBF Pierre Reman, professeur à la faculté ouverte de politique économique et sociale de l'UCL.

C'est après la Seconde Guerre mondiale que le tourisme social prendra véritablement son essor avec la création de villages de vacances, gérés par les mutuelles, les syndicats et d'autres organismes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires