Vladimir Poutin lors des commémorations du 9 mai 2022. © Getty IMages

Guerre en Ukraine: « Vous vous battez pour la patrie », Poutine se justifie après avoir dû revoir ses ambitions à la baisse (carte)

Eglantine Nyssen
Eglantine Nyssen Journaliste

Lors de sa traditionnelle allocution du 9 mai, Vladimir Poutine n’a pas officiellement déclaré la guerre à l’Ukraine, comme certains experts l’avaient envisagé.

Le discours de Vladimir Poutine était attendu ce 9 mai, lors de la traditionnelle et symbolique parade militaire du 9 mai qui marque la victoire sur les nazis en 1945 et le sacrifice de millions de Soviétiques. Certains experts avaient prédit une déclaration de guerre. Il en a été autrement. Le président russe a consacré la majeure partie de son discours à justifier, une nouvelle fois, l’offensive en Ukraine. Son but: alimenter le patriotisme des Russes et leur soutien à ce conflit. « Je m’adresse à nos forces armées: vous vous battez pour la patrie, pour son avenir », a-t-il soutenu. « Une menace absolument inacceptable se constituait, directement à nos frontières », a-t-il affirmé, accusant de nouveau l’Ukraine de néonazisme et qualifiant son offensive de « riposte préventive » et de « seule bonne décision ».

Deux mois et demi après le début de l’offensive en Ukraine, les combats se concentrent dans le Donbass, à l’est du pays. La Russie a dû revoir à la baisse son ambition de prendre le pays face à une résistance acharnée des Ukrainiens, armés par les Occidentaux.

Découvrez l’évolution des zones de conflit sur le dernier mois via cette infographie:

  • A Marioupol, port du sud-est quasi entièrement sous contrôle russe après deux mois et demi de calvaire, les militaires ukrainiens qui résistent toujours dans l’immense aciérie Azovstal ont exclu de se rendre. « Capituler n’est pas une option car notre vie n’intéresse pas la Russie. Nous laisser en vie ne lui importe pas », a déclaré Ilya Samoïlenko, un officier du renseignement. Les civils qui se trouvaient avec les combattants dans ce vaste complexe pilonné par les forces russes ont pu être tous évacués, selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky.
  • L’état-major ukrainien a fait état dimanche d‘ »opérations d’assaut russes » contre le site, avec « le soutien de l’artillerie et des tirs de chars ».

Il n’existe aucun bilan global des victimes civiles du conflit. Rien qu’à Marioupol, les autorités ukrainiennes ont parlé il y a plusieurs semaines de 20.000 morts. Et les enquêteurs ukrainiens affirment avoir identifié « plus de 8.000 cas » présumés de crimes de guerre. Sur le plan militaire, le ministère ukrainien de la Défense évalue les pertes russes à plus de 25.000 hommes depuis le début de l’invasion. Le Kremlin a récemment admis des « pertes importantes ». Aucune statistique indépendante n’est disponible.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content