Invasion de l’Ukraine – Biden veut « renforcer la relation » avec la Finlande

(Belga) Joe Biden a estimé qu’il y avait à l’heure actuelle « une occasion de renforcer encore la relation » entre Etats-Unis et Finlande, vendredi en recevant son homologue finlandais, mais sans qu’aucun des deux n’évoque ouvertement une éventuelle adhésion à l’Otan.

La Finlande, pays frontalier de la Russie, « est un allié important des Etats-Unis, un solide partenaire dans les questions de défense, et un partenaire de l’Otan, pour renforcer la sécurité de la mer Baltique », a dit le président américain dans le Bureau ovale. « Je veux vous remercier de votre leadership. Nous en avons besoin aujourd’hui », a déclaré le président finlandais Sauli Niinisto. « Nous avons un partenariat de longue date, de très bonnes relations, et j’espère (…) que nous pouvons les renforcer, entre les Etats-Unis, la Finlande et l’ensemble des pays nordiques », a-t-il ajouté. Aucun des deux dirigeants ne s’est exprimé sur la question d’une potentielle adhésion de la Finlande à l’Otan. L’invasion de l’Ukraine par la Russie a suscité un vif débat en Finlande sur l’opportunité pour ce pays militairement non aligné d’adhérer à l’Otan, un récent sondage montrant que, pour la première fois, une majorité de Finlandais sont favorables à l’adhésion. Le président finlandais s’est cependant employé à calmer le débat, en déclarant jeudi qu’ « au milieu d’une crise aiguë, il (était) particulièrement important de garder la tête froide et d’évaluer soigneusement l’impact de la crise ukrainienne sur notre sécurité. » Une adhésion à l’Otan de la Finlande, éventuellement accompagnée de la Suède, susciterait la fureur de Moscou, qui ne veut pas voir l’alliance militaire s’étendre encore dans son voisinage. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content