Tout sur Hygiène

À force de tuer les mauvaises bactéries, nos modes de vie aseptisés éradiquent aussi les bonnes, les indispensables, qui nous protègent. L'asthme, les allergies, les intolérances alimentaires voire l'obésité en seraient les conséquences. La solution ? Se "resalir", quitte à se soigner à coups... d'excréments. Une nouvelle médecine se dessine.

Vous pensez avoir une hygiène de vie irréprochable, mais votre corps est couvert de bactéries et de matières fécales en permanence. Pour ne pas aggraver la situation, voici 10 habitudes que vous devriez rapidement stopper.

À en croire une étude réalisée par l'université américaine de Quinnipiac relayée par le Daily Mail, les personnes qui partagent une salle de bains dans laquelle se trouvent également les toilettes ont 60% de risques d'avoir une brosse à dents couverte de matière fécale et ceci peu importe la façon dont on la rince.

L'organisation de défense des consommateurs Test-Achats a testé l'hygiène alimentaire des produits vendus lors d'événements festifs tels que les festivals, les carnavals et autres fêtes populaires. Sur 64 produits testés, trois quarts étaient conformes aux règles d'hygiène alimentaire, mais la quantité trop élevée de bactéries présentes dans les autres aliments contrôlés témoigne d'un véritable manque d'hygiène, indique l'organisation mardi dans un communiqué.

Les trois quarts des snacks pittas contrôlés par l'Agence fédérale de sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) l'an dernier ont reçu un avis négatif, peut-on lire vendredi dans les journaux de Sudpresse.

Une cantine scolaire sur trois ne répond pas aux exigences en matière d'hygiène, selon un rapport de l'Afsca (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire). Les inspecteurs ont mené 1.200 contrôles en 2011: 32,7% des cantines ont reçu un avis défavorable, écrivent mardi Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.