Tout sur Glenn Audenaert

Le directeur de la police judiciaire fédérale de Bruxelles, Glenn Audenaert, suspendu de ses fonctions, démisionne.

Glenn Audenaert, directeur de la police judiciaire fédérale de Bruxelles, a pour l'essentiel avoué s'être rendu coupable de faux en écriture et avoir violé le secret professionnel, a fait savoir la direction de la police fédérale au personnel du chef de la police. C'est ce qu'indique le quotidien Het Laatste Nieuws.

Le parquet de Termonde a découvert des virements suspects sur le compte bancaire de Glenn Audenaert, le directeur de la police judiciaire fédérale de Bruxelles, rapporte mercredi De Tijd sur base de sources proches du gouvernement.

Les enquêteurs ont effectué des persquisitions avec discrétion dans le bureau de Glenn Audenaert, directeur de la police Judiciaire Fédérale de Bruxelles (PJF), à Bruxelles et dans son appartement à Knokke. L'affaire serait liée à un usage illégal de données policières ainsi qu'aux relations entre Audenaert et un homme d'affaires de Waasmunster.

L'homme a beau se défendre comme un beau diable et crier au complot, il n'est pas sorti de l'auberge. Glenn Audenaert n'est toujours pas reconduit dans son troisième mandat à la tête de la PJF de Bruxelles et ses chances de devenir commissaire général de la police fédérale sont compromises.

Vendredi dernier, le personnel de la police judiciaire fédérale de Bruxelles a reçu un mail annonçant l'évaluation positive décrochée par Glenn Audenaert, au terme de deux mandats de cinq ans à la tête de la PJF de Bruxelles. Il rempile donc pour cinq ans.