Tout sur Bruno Tertrais

Emmanuel Macron n'est pas un inconditionnel de l'euthanasie. Quand il a décrété, mi-novembre lors d'une interview à The Economist la " mort cérébrale " de l'Otan, il n'avait pas l'intention d'achever cette Alliance atlantique portée sur les fonts baptismaux en 1949 avec la mission d'assurer la défense des Etats occidentaux contre le péril communiste.