Tout sur bio

BIO, la banque de développement publique belge, a prêté dix millions d'euros aux Plantations et huileries du Congo, société active dans l'huile de palme détenue par Feronia tombée en faillite, avant d'annuler une partie de la dette. Une pratique qui questionne la politique de développement belge.

En 2009, la société canadienne Feronia a repris des plantations Unilever en République démocratique du Congo. Depuis, un conflit s'est installé entre des communautés locales et la société, qui bénéficie d'un prêt de 11 millions de dollars de BIO, la Société belge d'investissement pour les pays en développement. Le 5 novembre 2018, neuf communautés congolaises ont déposé plainte auprès de DEG, la banque de développement allemande, autre créancier de Feronia. Dans son édition du 22 novembre, Le Vif/L'Express, a enquêté sur ce conflit symbolique de la course à la terre africaine.

Pour Marc Fichers, secrétaire général de Nature et progrès, le succès du bio mène à un ultime combat : mettre fin aux aliments sans visage, déconnectés de leurs producteurs. Quitte à avancer bien au-delà des normes européennes.

Ils touchent désormais neuf Belges sur dix. Toujours plus prisés, les produits bio s'orientent vers un système à deux vitesses : d'une part la qualité, de l'autre la course aux moindres coûts. Avec quelles conséquences dans nos assiettes ? Déçue de l'Europe, la filière belge prépare ses propres remparts d'excellence.

Un nouveau rapport vise la société Veviba, déjà au coeur d'un scandale sanitaire. Après les soupçons de fraudes sur les étiquettes de viande congelée, l'abattoir de Bastogne aurait, selon les informations du parquet provincial du Luxembourg, vendu de la viande classique en la faisant passer pour de la bio. Une opération permettant d'augmenter ses marges. Le point sur la traçabilité de la viande bio avec un responsable qualité du secteur.

De plus en plus de personnes remettent en question leur mode de consommation pour choisir de revenir vers des produits simples, locaux et respectueux de l'environnement. Vous souhaitez aussi consommer autrement ? Voici comment faire pour sauter le pas.