Tout sur assises

Mahmood Sheikh Tariq et Parveen Zahida ont pris la parole successivement au premier jour de leur procès d'assises pour leur participation à l'assassinat de leur fille, Sadia Sheikh, le 22 octobre 2007 à Lodelinsart (Charleroi). Ils ont affirmé que Sadia était libre de choisir un mari. La mère a ajouté qu'elle n'avait jamais forcé Sadia à avorter quand elle était tombée enceinte. Les parents contestent toujours être à l'origine d'un complot familial pour tuer Sadia. Ils en veulent "énormément" à leur fils, Mudusar, l'auteur des coups de feu.

Les six accusés ont tous été reconnus coupables, jeudi vers 00h30, de tortures sur Latifa Hachmi (23 ans), commises lors d'une séance de Roqya en 2004. Les jurés de la cour d'assises de Bruxelles ont aussi retenu pour quatre d'entre eux, Xavier Meert, le mari de la victime Mourad Mazouj, Jamila Zian et Fatima Zekhnini, la circonstance aggravante d'avoir provoqué la mort de la victime.

Le père de Younes Jratlou, ce petit garçon de 4 ans retrouvé mort dans la Lys à Comines le 10 novembre 2009, sera jugé devant la cour d'assises de Mons pour l'assassinat de son fils. La mère bénéficie quant à elle d'un non-lieu.

Le procès de Ronald Janssen touche à sa fin après près d'un mois de plaidoiries. Le ministère public, représenté par Patrick Boyen, a entamé vers 11h00 son réquisitoire. Le verdict devrait être connu ce vendredi.

Le procès de Ronald Janssen, accusé de trois assassinats, s'est ouvert ce mardi devant la cour d'assises du Limbourg à Tongres. Cette première journée à duré deux heures et demi. Durant quatre semaines, cour et jurés s'attacheront à cerner ce professeur de 40 ans décrit par certains comme un nounours, mais qui sera également jugé, plus tard en correctionnelle, pour les vingt viols qu'il est soupçonné avoir commis.

La cour d'assises de Tongres a condamné Els Clottemans, 26 ans, à 30 ans de réclusion pour l'assassinat de Els Van Doren, 38 ans, par sabotage de son parachute.

Dans le cadre du procès Habran et consorts bis, la cour a estimé mardi soir dans un arrêt que le jury s'était trompé pour un accusé en accordant une crédibilité différente à un même témoignage à charge contre Giuseppe Rosato et contre Anouar Bennane.

Sept femmes et cinq hommes composent le jury de la cour d'assises du Hainaut où a débuté lundi matin le procès de Dorian Cherpion, Abdelah Mostefa, Frédérick Echazar accusés de vol ayant entraîné la mort de Pascal Hennuy, à Jamioulx le 05 novembre 2007. Les accusés, à l'exception de Dorian Cherpion, sont également jugés pour d'autres faits connexes.