" Celui qui croit que le meilleur député est celui qui envoie le plus de questions écrites, comme je l'ai lu récemment dans un journa...

" Celui qui croit que le meilleur député est celui qui envoie le plus de questions écrites, comme je l'ai lu récemment dans un journal, il est à côté de la plaque ! " a-t-elle ainsi lancé au mitan de son discours apéritif, oubliant, peut-être emportée par la faim, que notre dossier du 7 avril ne dénombrait pas uniquement les questions écrites, mais aussi et surtout parce que sa longue introduction mettait bien en garde contre les limites d'une approche strictement quantitative. " Les chiffres ne sont pas toujours à prendre pour argent comptant ", écrivions-nous. Qui est à côté de la plaque, alors : celui qui écrit un article ou celle qui en parle sans l'avoir lu ?