Paul De Grauw : "en ne faisant pas grand-chose, Di Rupo a bien fait"

Paul De Grauw : "en ne faisant pas grand-chose, Di Rupo a bien fait"

Il est devenu accro à Twitter, arrive au bureau à vélo et lit du Tom Lanoye en vacances. Celui que le magazine Trends-Tendances décrit comme "l'économiste flamand le plus célèbre à l'étranger" n'a pas vraiment le look traditionnel de la sommité ès affaires économiques. Professeur émérite de la Katholieke Universiteit Leuven (KUL), Paul De Grauwe continue à enseigner à la London School of Economics et s'affirme comme un des plus coriaces opposants à la politique d'austérité imposée par une Commission européenne qui, dit-il, privilégie les intérêts des Etats du nord de l'Europe au détriment de ceux des pays du sud et, en définitive, de toute l'Union. Selon lui, sans annulation d'une partie de la dette de la Grèce et sans doute du Portugal, point de salut. Peu avare de coups de gueule, l'anti-gourou fustige ces fonctionnaires de Bruxelles, Francfort et Washington qui imposent leur loi sans la moindre légitimité démocratique et cette N-VA qui ne pense qu'à l'indépendance de la Flandre et se moque du bien-être des citoyens.