3 ans après la tuerie, Charlie Hebdo travaille dans un bunker

3 ans après la tuerie, Charlie Hebdo travaille dans un bunker

Trois ans après l'attentat qui a décimé sa rédaction, le journal satirique français Charlie Hebdo revient dans un numéro anniversaire sur la menace persistante qui le contraint à travailler dans des conditions de sécurité draconiennes.

"Le plus dur, c'est d'être tué par des cons"

"Le plus dur, c'est d'être tué par des cons"

Nicolas Vadot - Mercredi 7 janvier 2015, au moins douze personnes sont mortes, dont cinq de mes collègues dessinateurs, dans l'attaque de la rédaction de Charlie Hebdo. Parmi eux, Cabu et Wolinski avaient compté parmi ceux qui m'avaient donné envie de faire ce métier, il y a plus de 20 ans. Des monstres sacrés.