Les statistiques de la police sur les accidents graves sont sous-estimées

10/06/14 à 07:29 - Mise à jour à 07:29

Source: Le Vif

(Belga) La police a comptabilisé 5.630 blessés graves à la suite d'accidents de la route en 2011, alors que les hôpitaux en ont enregistré 14.183. Ce constat prouve que les statistiques de la police sont fortement sous-estimées, indique mardi l'Institut belge pour la sécurité routière (IBSR) dans De Standaard. L'IBSR introduira donc également les chiffres définitifs des blessés graves à partir de l'année prochaine.

Les statistiques de la police sur les accidents graves sont sous-estimées

"Beaucoup d'accidents échappent au radar de la police", indique Wouter Van den Berghe de l'IBSR. Il n'est par ailleurs pas facile pour la police de "classer" correctement un blessé grave. "La définition actuelle pour les blessés graves -passer au moins 24 heures à l'hôpital- ne précise pas le motif médical et ne dit que très peu de choses sur la gravité de la blessure", ajoute Wouter Van den Berghe. L'IBSR se basera également à l'avenir sur une échelle internationale qui classe les blessures en six catégories. (Belga)

Nos partenaires