Pas encore de concession pour l'atoll énergétique du Coq

25/04/15 à 09:23 - Mise à jour à 09:23

Source: Belga

Le gouvernement fédéral a décidé de pas encore accorder de concession pour l'atoll énergétique qui doit s'installer au large de la côte près du Coq. Le consortium iLand demanderait un prix garanti trop élevé pour la livraison d'énergie, selon le député flamand et sénateur Wilfried Vandaele (N-VA).

Pas encore de concession pour l'atoll énergétique du Coq

© Belga

L'îlot artificiel de 4,5 km sur 2,5 km devrait s'installer sur le Wenduinebank à 4km du Coq. Il serait chargé de stocker l'énergie provenant des éoliennes situées en mer. iLand regroupe notamment Electrabel, Deme, Jan De Nul et la société d'investissement flamande PMV. Wilfried Vandaele, habitant du Coq et opposant à la création de ce atoll, estime que ce projet coûtera trop cher au contribuable. iLand demande pour l'énergie fourni, un prix supérieur à 250% au prix du marché. Selon le député, la facture pourrait grimper à 1 milliard d'euros. Wilfried Vandaele redoute que ce montant soit répercuté sur les consommateurs et les entreprises.

En savoir plus sur:

Nos partenaires