Doel 3 à l'arrêt, quatre jours après son redémarrage

25/12/15 à 09:44 - Mise à jour à 12:05

Source: Belga

Le réacteur nucléaire de Doel 3 a été mis à l'arrêt vendredi vers 01H00 en raison d'une perte d'eau survenue dans un générateur de la partie non nucléaire de la centrale, a fait savoir Electrabel.

Doel 3 à l'arrêt, quatre jours après son redémarrage

© Belga

"Nous avons pris la décision de couper la centrale du réseau. Une perte limitée est survenue dans une conduite d'eau à haute température d'un générateur de courant de la partie non nucléaire. Il était dès lors nécessaire de déconnecter le réacteur pour mener à bien les réparations", a indiqué Els De Clercq, porte-parole d'Electrabel.

Le réacteur avait redémarré il y a quatre jours après une mise à l'arrêt de 21 mois, u 26 mars 2014 au 21 décembre dernier, après la découverte de micro-fissures détectées dans la cuve en acier. Il a une capacité de 1.006 mégawatts.

L'incident devrait être résolu dans "maximum quelques jours", a assuré la porte-parole.

Entre-temps, l'isolation qui entoure la conduite d'eau a été retirée. Il semblerait qu'il s'agisse d'une très légère fuite au niveau d'une soudure. "Nous sommes occupés à mobiliser les personnes nécessaires pour effectuer les réparations, en espérant que ce soit rapidement fini."

Else De Clercq a souligné que la centrale est en stand-by, afin qu'elle puisse être rapidement remise en marche au moment opportun. L'énergéticien ne peut toutefois pas encore renseigner de moment précis pour le redémarrage de la centrale mais cela devrait durer "maximum quelques jours".

Doel 2 a redémarré "en toute sûreté" jeudi soir

Par ailleurs, le réacteur nucléaire de Doel 2 a redémarré "en toute sûreté" jeudi soir à 21 heures, a annoncé sur Twitter son exploitant, Electrabel. Doel 1 devrait redémarrer dimanche 27 décembre à 23 heures, tandis que Doel 4 fonctionne à plein régime..

Doel 1 et Doel 2, les plus anciens réacteurs en activité, avec Tihange 1, ont été prolongés jusqu'en 2025 par le vote d'une loi au parlement en juin dernier. Les deux anciens réacteurs de la centrale de Doel, qui datent de 1975, ont une capacité de 433 MW chacun.

Doel 2 n'a cependant pas encore redémarré à pleine capacité. Ce devrait être le cas à partir de samedi. Le réacteur augmentera progressivement sa capacité, à 30%, puis 85% pour atteindre 100% samedi, a indiqué une porte-parole de l'énergéticien.

L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) avait donné mercredi son feu vert pour le redémarrage de Doel 1 et Doel 2.

Nos partenaires