Tout sur Théo Francken

La guerre aux migrants donne à entendre le bruit

Devant l'échec annoncé de la réforme de la procédure du règlement de Dublin, Theo Francken observe justement que c'est l'avenir de l'Union européenne lui-même qui est menacé par l'incapacité des gouvernements à s'entendre sur une politique

Theo Francken serre la main aux vendeurs d'esclaves

Le secrétaire d'Etat ne semble pas avoir tiré les leçons du scandale de ses relations douteuses avec le Soudan, voilà qu'il signe un accord bilatéral et engage donc toute la Belgique avec le pire pays esclavagiste au monde.

Mosquée : une croix gammée et un message : Vote N-VA

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, une croix gammée et un message à caractère politique - " Vote(z) N-VA, tous les bronzés dehors " - ont été tagués sur une mosquée à Leuven. Le ou les néonazis qui ont peint ce slogan sont parfaitement clairs dans leur message : ils se revendiquent du nazisme et de la N-VA.

La N-VA présente ses têtes de listes dans 11 communes bruxelloises

Le secrétaire d'Etat fédéral à l'Asile et à la Migration Theo Francken a présenté mardi les têtes de listes que son parti proposera à l'électeur dans onze communes de la capitale, en vue du scrutin d'octobre prochain. "Bruxelles nous appartient aussi et nous allons le montrer", a-t-il commenté lors d'une conférence de presse.

"Ma Belgique à moi est une terre d'accueil"

Monsieur Destexhe, Je suis une jeune fille de 25 ans et j'étais bien trop jeune quand vous sauviez le monde. Mais aujourd'hui, je pense avoir pleinement conscience du monde qui m'entoure et c'est pour cela que votre carte blanche publiée dans le Vif, le 1er février dernier m'a mise en colère.

Changer de culture politique, c'est possible

2018 a bien failli sonner le glas des protestations citoyennes sur la mauvaise gouvernance. Les désaccords sur le pacte énergétique ou les sorties médiatiques de Théo Francken sur la politique d'asile ont largement éclipsé ces derniers temps les questions sur la crise de confiance des citoyens envers leurs représentants.

Theo F. et Charles M., j'aurais dû vous inviter aussi

Dommage. Vraiment. J'aurais dû y penser avant et vous inviter aussi. Vous inviter à venir manger chez moi, puis à rester dormir et prendre le petit déjeuner. Profitant des jours plus calmes entre les fêtes, nous avons accueilli Hassan et Mohamed *, deux migrants du Parc Maximilien. Je crois que cela vous aurait intéressé, que vous auriez appris plein de choses et que vous auriez aimé ces moments, comme nous. Et vous auriez changé, et pas seulement d'avis.

Le Maroc et la Tunisie pas intégrés dans la liste des pays sûrs

La Tunisie et le Maroc ne figurent pas pour le moment dans la liste des pays d'origine sûrs, a indiqué vendredi Theo Francken (N-VA) à l'issue du conseil des ministres. Le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration avait demandé un avis au Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA). Celui-ci est négatif, "malgré une évolution positive constatée au Maroc et en Tunisie", selon M. Francken.