Tout sur terrorisme

Brahim Abdeslam, le kamikaze de nationalité française qui s'est fait exploser le 13 novembre boulevard Voltaire à Paris, portait sur lui une brochure intitulée "La permission des parents pour faire le djihad" lorsqu'il a été interpellé quelques mois avant les attentats de la capitale française, rapporte mercredi la RTBF sur son site internet.

Si "La vérité sur Molenbeek" n'est peut-être pas le testament politique de l'ancien bourgmestre Philippe Moureaux, il est son droit de réponse hautement personnel aux critiques qu'il a encaissées. "Évidemment qu'on veut toucher le PS et pousser toute la gauche dans l' islamosocialisme, un terme épouvantable inventé par la N-VA", déclare-t-il à nos confrères de Knack.

Première femme à détourner un avion en 1969, la Palestinienne Leila Khaled est devenue le symbole de la résistance palestinienne contre Israël. Presque 50 ans après les faits, notre consoeur de Knack.be s'est entretenue avec la militante - une terroriste pour les uns, une héroïne pour les autres - qui défend toujours la cause palestinienne. "Je ne regrette pas mes actes" dit-elle.

À la une de l'actualité depuis trois mois, la commune de Coxyde doit cette médiatisation à son bourgmestre Marc Vanden Bussche (Open VLD)qui a fustigé la présence de 350 réfugiés dans sa commune. Si en pratique les réfugiés provoquent moins de nuisances que ce que les habitants et le bourgmestre avaient craint, les tensions sont loin d'avoir disparu, comme en témoigne "l'incident de la piscine".

"C'est la faute de Hollande, il n'a pas à intervenir en Syrie!", ont lancé des assaillants vendredi soir dans la salle de concerts du Bataclan à Paris, où ils ont commis un carnage, selon un témoignage recueilli par l'AFP.

Les représentants de neuf pays et de la Commission européenne ont appelé à renforcer les contrôles des passagers et des bagages sur les transports internationaux et à intensifier les échanges d'informations, notamment entre les différents services de police, huit jours après l'attaque terroriste ayant visé un train Thalys.

Sept mois après la découverte d'une cellule terroriste à Verviers, le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw souligne que la lutte est loin d'être terminée. "Nous avons ouvert cette année davantage de dossiers liés au terrorisme que pour l'année 2014 dans son intégralité et il s'agissait d'une année record avec 195 dossiers. C'est une lutte qui va encore durer des années", indique-t-il samedi dans De Tijd et l'Echo.

Le message audio dans lequel des menaces sont proférées à l'encontre de la Belgique au nom de l'organisation terroriste Etat islamique constitue davantage de la propagande et une tentative de semer la discorde et la méfiance qu'une raison de craindre un attentat imminent, estime Pieter Van Ostaeyen, historien et spécialiste de l'islam.

L'organisation terroriste de l'État islamique vient d'exprimer des nouvelles menaces contre la Belgique. Un djihadiste originaire d'Anvers affirme que "les bibliothèques, les écoles, les hôpitaux, les rues commerçantes ou encore les discothèques" sont des cibles potentielles, rapportent jeudi Het Laatste Nieuws et la Dernière Heure.

Abou Moussab al-Zarqaoui fut l'une des figures emblématiques du terrorisme islamiste. Il est celui qui a fait frémir toute la planète en propageant sur le net la première décapitation filmée et qui lança les prémisses de l'État islamique. Entre mythe et réalité, voici le portrait de ce Jordanien issu du petit peuple devenu l'un des terroristes les plus recherchés de la planète, au même titre qu'Oussama Ben Laden.

Les syndicats ont demandé au ministre de l'Intérieur Jan Jambon d'annuler le défilé des policiers ainsi que le village de police lors des festivités du 21 juillet, afin de ne pas exposer les forces de l'ordre à "un risque inutile" face à la menace terroriste toujours présente, a indiqué mercredi à l'agence Belga Stéphane Deldicque, délégué permanent de la CSC Police. En cas de refus, les agents pourraient décider de perturber les évènements.