Tout sur Terre des Hommes

Interpol n'a pour l'instant reçu aucune information sur les "prédateurs" sexuels attirés par la fillette philippine virtuelle conçue par une ONG pour les traquer, a indiqué mardi l'organisation internationale de coopération policière basée à Lyon.