Tout sur Task Force

Le fait que le groupe pharmaceutique Pfizer accuse du retard dans la production de ses vaccins et qu'il ne sera en mesure de livrer, début janvier, que la moitié des doses initialement promises ne mettra pas en danger le lancement du programme de vaccination en Belgique, assure samedi Dirk Ramaekers, le président de la task force vaccination, au cours d'un entretien avec la presse. Si Pfizer résorbe son retard d'ici fin février, cela ne posera pas de problème, ajoute-t-il.