Tout sur Pfizer

L'Allemagne compte proposer dès le 1er septembre l'administration d'une dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 aux personnes âgées et vulnérables, selon un projet du ministère de la Santé. Les Britanniques aussi pourraient dès le 6 septembre prochain déjà prétendre à une nouvelle injection

Le Conseil supérieur de la santé a remis son avis à la task force vaccination et aux ministres compétents. Il recommande de vacciner les jeunes ados de 12-15 ans seulement s'ils sont vulnérables ou dans l'entourage de personnes qui le sont, rapporte Le Soir.

Depuis ce mercredi, la vaccination a été ouverte aux jeunes de 12 à 15 ans qui présentent des risques de santé. Les 18 ans et plus ont déjà la possibilité de se faire vacciner depuis mai. N'étant pas une population à risques élevés, la vaccination des jeunespose la question des inconvénients par rapport aux avantages.

Est-il nécessaire d'administrer une troisième dose du vaccin contre le covid? Si oui, à qui, et avec quel vaccin? On fait le point sur la question avec Michel Goldman, immunologue, et Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus.

Il devait être le prochain vaccin anti-Covid approuvé en Europe, déjà pré-commandé en millions de doses par Bruxelles: faute d'une efficacité suffisante, selon des données provisoires, l'avenir du produit développé par le laboratoire allemand CureVac apparaît désormais incertain.

Dans la perspective du sommet de l'OTAN de la semaine prochaine, le Premier ministre Alexander De Croo accueillera le Président américain Joe Biden à l'aéroport militaire de Melsbroek dimanche soir, annonce son cabinet jeudi dans un communiqué détaillant son programme durant les trois jours de visite.

Théories conspirationnistes des mouvements anti-vaccins, fake news, états comme la Russie ou la Chine qui sèment la confusion: le citoyen a du mal à reconnaître la désinformation et perd ainsi confiance dans l'efficacité du vaccin et dans la reprise économique post-covid, selon une étude menée conjointement par la Vrije Universiteit Brussel (VUB) et l'École royale militaire.

Israël a étendu dimanche la campagne de vaccination contre le Covid-19 aux adolescents de 12 à 16 ans, malgré un "lien possible" entre le vaccin Pfizer-BioNTech et des cas bénins de myocardite détectés chez de jeunes hommes.