Tout sur Personnel médical

L'Ordre des médecins va poursuivre les docteurs qui formulent des contre-vérités sur les vaccins anti-Covid et sèment le doute à ce sujet. Plusieurs procédures ont déjà été entamées et certaines sanctions sont déjà tombées, rapporte jeudi Het Nieuwsblad.

Ils sont une minorité. Pourtant, les médecins violeurs existent. Probablement plus que les plaintes et les condamnations le laissent entrevoir. Car la parole des patientes victimes n'est pas toujours écoutée et la lourdeur des mécanismes de sanctions - quand ils existent - permet une certaine impunité.