Tout sur Marie-Dominique Simonet

Le cdH a rejeté, lundi, la proposition d'Ecolo de former un gouvernement wallon minoritaire, ouvert à la société civile. "Offrir à la Wallonie un scénario fragile, instable et peu pérenne tel que celui d'un gouvernement minoritaire n'est pas pertinent", a estimé le parti humaniste à l'issue de sa réunion interparlementaire.

L'ambassadeur du Canada en Belgique, Olivier Nicoloff, a été invité à être entendu au parlement de Wallonie dans le cadre de l'opposition que mène la Région au CETA, l'accord économique et commercial entre son pays et l'Union européenne.

Le cdH a formalisé son opposition à l'accord commercial avec le Canada (CETA) dans une note du CEPESS, son bureau d'étude. Elle est publiée en septembre dans la foulée de celle qui avait, il y a deux ans, fourni au parti centriste les arguments contre le TTIP, traité actuellement négocié avec les Américains.

Choisie par Joëlle Milquet, adoptée par Elio Di Rupo, la ministre de l'Enseignement obligatoire est condamnée à réussir. Et sous ses allures d'élégante, elle cache une main de fer.

La réforme des programmes de l'enseignement, entreprise par la ministre Marie-Dominique Simonet et présentée fin janvier à la Commission de pilotage de l'enseignement (Copi), soulève de nombreuses craintes, notamment sur la cohérence entre les disciplines et la quantité de matière, indique ce samedi le journal Le Soir.

Le ministre de l'enseignement obligatoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Marie-Dominique Simonet (cdH), a répété ce vendredi, à l'occasion de la présentation des Indicateurs de l'enseignement 2012, qu'aucune réduction de budget ne frapperait l'enseignement en 2013.

Le Parti socialiste a réclamé mardi davantage de réflexion dans le débat sur l'introduction d'un tronc commun aux cours dits "philosophiques" dès l'école primaire, laissant peu d'espoir à l'aboutissement sous cette législature du projet de la ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet (cdH), soutenu au moins partiellement par Ecolo et le MR.

La ministre de l'Enseignement, Marie-Dominique Simonet, annonce en primeur qu'elle va rapidement réformer les deux premières années du secondaire. Au passage, elle se félicite de sa méthode, "celle qui part du terrain". Et vante sa stratégie de la "multiplication des petits progrès".

De nombreux élèves profiteraient de leur passage en troisième pour s'inscrire dans une école qui leur convient mieux : celle qui figurait en premier choix lors de leur entrée dans le secondaire mais qui leur a été refusée.

Plusieurs élus cdH de la périphérie bruxelloise ont adressé un courrier à la ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet (cdH) pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme des effets pervers du décret "inscriptions", trop défavorable selon eux aux élèves issus de la périphérie, indique vendredi La Libre.

La ministre de l'Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet (cdH), a l'intention de supprimer la "malbouffe" dans les écoles d'ici 2015, rapportent mercredi le journal 'Le Soir' et les quotidiens du groupe Sud Presse. Les aliments ayant une teneur élevée en graisse, en sel ou en sucre sont visés.