Tout sur Maladies contagieuses

Les deux principales organisations de chasseurs sont membres de la task force qui devait empêcher la venue de la peste porcine africaine en Belgique. D'un côté, elles sensibilisent aux risques de propagation de la maladie. De l'autre, elles racontent leurs exploits dans des pays où sévit l'épidémie.

Les autorités sanitaires sud-africaines ont annoncé la fermeture de plusieurs services d'un hôpital public de Johannesburg, dont sa maternité, après la mort de six nouveau-nés victimes d'une infection rare par la bactérie Klebsiella pneumonia.

Le nombre de cas d'Ebola confirmés en République démocratique du Congo a grimpé à 28, indique le ministère de la Santé mardi. Lundi, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le pays ont lancé une campagne de vaccination, distribuant 7.500 doses. Jusqu'ici, 51 cas suspects ont été enregistrés.

Ce serait pratique de pouvoir fuir à l'approche de quelqu'un atteint de pathogènes contagieux. Inconsciemment, nous avons bel et bien l'oeil pour les signes subtils qui indiquent qu'une personne couve quelque chose. Cependant, nous n'avons pas beaucoup de certitude. La technologie pourrait bientôt nous aider.

Jusqu'ici, on pensait que les principaux modes de contamination du virus de la grippe (influenza) étaient les éternuements, la toux et les mains sales. Mais il s'avère que pour propager la grippe, il suffit simplement d'expirer. Si on ne souhaite pas attraper la grippe, il vaut donc mieux se faire vacciner.

Aucun pays sur près de 200 évalués n'est en voie d'atteindre l'objectif des Nations unies d'éliminer la tuberculose en 2030 et bien peu d'empêcher de nouvelles contaminations par le virus du sida (VIH), d'après une étude sur la santé mondiale.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est alarmée samedi à Kinshasa de la propagation d'une épidémie de choléra déclenchée en juillet, qui touche désormais 20 des 26 provinces de la République démocratique du Congo, et a tué 528 personnes.

Des scientifiques belges se sont rendus récemment dans le nord du Congo pour dénicher l'origine d'une épidémie locale et mortelle du virus Ebola. Ils ont découvert une grande colonie de chauve-souris, tout près du foyer d'infection. Les échantillons récoltés sur place sont testés pour y détecter le virus. Si les résultats s'avèrent positifs, cela permettra de prendre des mesures adéquates dans la région.